Football Football / Interview K. Amewou : « Je souhaite beaucoup de chances aux athlètes du Togo lors des JO »

Komlan Amewou en match amical contre ToulouseMalgré une dernière saison difficile où le joueur a été plus sollicité par l’équipe réserve que première de son club, le milieu de terrain togolais Komlan Amewou n’est pas parti de Nîmes comme il l’avait signifié dans le courant de Janvier dernier. Depuis, beaucoup de choses se sont passées avec tout d’abord le départ du coach Thierry Froger.

Dans quel état d’esprit abordes-tu la reprise de la Ligue 2?
Tout d’abord je me sens bien par rapport à l’année dernière où j’ai très peu joué et surtout le coach qui me faisait très peu confiance. Aujourd’hui, j’ai toutes les cartes en main pour prouver mon talent. A moi de montrer à lui et à tous les autres que je valais mieux que ça. Il va bien évidemment falloir se donner à fond sur le terrain aussi. Mais cela ce n’est qu’au fil des rencontres qu’on monte en régime et notre corps essaie de se réhabituer  la répétition des efforts.

Vous avez un nouvel entraineur (Victor Zvunka). Quel est son discours avant ce début de saison?
Pas grand-chose. C’est un monsieur que tout le monde connait dans notre effectif. Un entraineur de grande qualité donc il n’a pas besoin de beaucoup parler avant que les joueurs ne sachent ce qu’il veut d’eux. Mais il a surtout dit qu’il connaissait déjà le groupe, donc c’est à nous de lui confirmer toutes nos qualités et de garder nos places intouchables.

Quelles sont les ambitions de Nîmes cette saison?
Pour le moment, on ne parle pas beaucoup montée en Ligue 1. On essaie tout d’abord de bien débuter la saison et de gagner nos matches les uns après les autres. Après on est en football et on ne sait jamais ce qui peut se passer. Si on vire en tête à n’importe quel moment de la saison, c’est à nous de garder la tête sur les épaules et de continuer par travailler.

Est ce que le retrait de Stéphane Dalmat à quelques jours du début de la saison ne bouleverse pas l’équipe?
Pas du tout. Depuis son arrivée, tout le monde sentait qu’il n’était pas très à l’aise avec la répétition des efforts et les différents stages. C’était un très bon joueur mais il sait également qu’il n’a plus ses jambes de 20 ans donc il a choisi de résilier son contrat à l’amiable.

Komlan Amewou va-t-il suivre les Jeux Olympiques?
Pas trop. En réalité, l’athlétisme ce n’est pas trop mon truc. En plus avec la fatigue qu’on va accumuler avec les entrainements, il va nous être difficile de suivre la compétition à plein temps. Mais j’en profite pour souhaite beaucoup de chances aux athlètes du Togo.

 

 

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports