Football CAF : le COSAFA obtient un nouveau siège au Comité exécutif

COSAFA admis de nouveau au Comité exécutifOutre l’amendement du texte algérien fixant les conditions d’éligibilité à la présidence de la CAF (Confédération africaine de football), l’obtention du nouveau siège de membre du Comité exécutif de l’institution continentale était à l’ordre du jour à Mahia aux Seychelles, où se tenait ce lundi l’Assemblée extraordinaire de la CAF.

 

Plus grande institution zonale sud de la CAF avec 14 pays, le COSAFA (Council of Southern Africa Football Associations) n’était pas « assez » représenté (4 membres) au Comité exécutif de l’institution dirigée par Issa Hayatou. Une anomalie corrigée ce lundi aux Seychelles au cours de l’Assemblée générale de la CAF. Cette disposition adoptée, porte dorénavant à 13, un de plus qu’aujourd’hui, sans compter le Président de la CAF, le nombre de votants au Comité exécutif. Le COSAFA, l’union zonale du Sud, la plus dense du continent compte 14 membres.

 

Dirigée par Suketa Patel (président de la Fédération des Seychelles de football), le Council of Southern Africa Football Associations est une confédération régionale de football dépendante de la CAF qui organise la Coupe COSAFA, opposant les équipes nationales de la confédération tous les ans, ainsi que le Championnat féminin de la COSAFA, opposant les équipes nationales féminines de la confédération. Néanmoins, le congrès n’a pas spécifié si ce nouveau membre aura droit de vote. La question se pose à l’heure où le texte fixant les conditions d’éligibilité à la présidence vient d’être adopté.

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports