Football Pas de championnat sans justice, crient les fans d’Al Alhy

Supporters Al-AhlyUne centaine de supporters ont envahi ce mercredi les locaux de la fédération égyptienne de football pour protester contre la reprise du championnat, pendant que le procès du drame d’Al Masry n’est clos. Les manifestants, pour la plupart, des fans du club cairote d’Al Alhy et connus sous le nom d’Ultras ont jeté des projectiles et autres objets contre la façade de l’immeuble de la fédération. Selon les informations policières, aucun blessé n’est cependant à déplorer.

 

Cette manifestation des supporters du plus grand club égyptien intervient deux jours après que le ministère des Sports et de l’intérieur aient convenu de la reprise du championnat national de football, sept mois après le drame de Port Said. Pour les fans d’Al Alhy, il n’est pas question que le championnat reprenne sans que les coupables de ces violences ne soient punis. L’affaire pend toujours à la justice, d’où la colère des colères des Ultras du National.

 

En février dernier, une rencontre de championnat entre Al Masry et Al Alhy a dégénéré. Alors que le club de Port Said menait à la fin du match 3-1, ses supporters ont envahi la pelouse jetant des projectiles, des bouteilles, provoquant le chaos sous les regards de forces de l’ordre immobiles. Près de 70 personnes ont perdu la vie dans ces violences. En cette période de crise politique, certains ont évoqué un complot des policiers et des supporters (partisans du président déchu Hosni Mourabak) contre les Ultras considérés les principaux instigateurs de la révolution. Depuis, les autorités ont mis au championnat et les rencontres de Ligue des champions impliquant des équipes égyptiennes étaient à huis clos.

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports

Un commentaire

  1. Pingback: Saison sabbatique en Egypte? | Africa Top Sports

Comments are closed.