Football Congres à la CAF : La riposte d’Anouma

Le président Jacques Anouma ne désarme pas suite aux conditions d’éligibilité adoptées aux Seychelles le 03 septembre dernier aux Seychelles. Le candidat déclaré tient à sa candidature pour le congrès électif de la CAF (Confédération Africaine de Football) prévu en mars prochain au Maroc.

anouma 2325

Jacques Bernard Anouma, sera-t-il candidat à la prochaine Assemblée Générale de la Confédération Africaine de football ? En tout cas l’ancien président de la FIF (Fédération ivoirienne de football) ne désarme pas suite à l’amendement du projet des conditions d’éligibilité adopté le 03 septembre aux Seychelles qui stipule que « tout candidat aux élections à la présidence de la Caf, devra ou avoir été membre du Comité exécutif, outre les compétences nécessaires ». Jacques Anouma est-il « out » de cette condition ? C’est la réponse à cette question que l’équipe de campagne du candidat déclaré au président sortant le docteur Issa Hayatou veut donner à partir du 03 décembre prochain, date à laquelle, la nouvelle loi va rentrer en vigueur. Selon le camp Anouma, cette nouvelle loi ne vise pas l’ancien président de la FIF. Il reste à le prouver étant donner que le président Jacques Anouma fait partie du comité exécutif de la CAF. Et selon l’entourage du président de l’institution, l’Ivoirien ne peut plus être candidat à la prochaine Assemblée Générale prévue à Marrakech au Maroc.

 

Le camp Anouma garde espoir et ne voit pas le combat perdu d’avance. Il compte déposer le dossier de Jacques Anouma dans la fourchette de la période du dépôt de candidature prévue du 10 septembre au 3 décembre 2012. Ceci pour éviter qu’une nouvelle loi ne frappe au cas où, le camp Hayatou, changeait le texte au niveau du volet membre élu ou coopté. « Le texte adopté ne précise rien. Depuis 2006, Anouma reçoit les courriers au même titre que les autres membres élus du Comité exécutif. De toutes les façons, il présentera sa candidature. Au Comité en charge des élections d’invalider sa candidature et nous aviserons. Comment un membre coopté peut se porter candidat et un membre qui siège au comité exécutif de la Fifa au nom de l’Afrique et présent d’office au Comité exécutif de la Caf, n’est pas éligible ? C’est inadmissible. C’est parce que les fédérations ont estimé que le texte ne concerne pas Anouma qu’elles l’ont voté. Bien sûr, elles devaient se protéger, elles-mêmes », a laissé entendre un membre du comité de campagne d’Anouma. Dans une interview, Jacques Anouma a déjà évoqué son appartenance au comité de la CAF. « Je suis membre de la CAF et de la FIFA », a indiqué l’ancien président de la FIF.

 

Le combat est loin d’être perdu pour Jacques Anouma qui désir saisir le TAS (Tribunal Arbitral du Sport) au cas où sa candidature venait à être rejeter par la CAF pour les élections de mars 2013.

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports