Etranger Mondial U-20 féminin : La passe de trois pour les USA

Les Etats-Unis ont brigué un troisième sacre mondial féminin U-20 samedi en finale à Tokyo, en s’imposant 1-0 face a l’Allemagne grâce à un but de Kealia Ohai juste avant la mi-temps (44-ème). Cette dernière a repris de près hors de portée de Laura Benkarth, un centre parfait de Crystal Dunn. Ce but de la victoire était le premier encaissé en six matches par l’Allemagne.

U20Jamais deux sans trois. Sauf qu’entre l’Allemagne et les Etats-Unis, le proverbe ne pouvait s’appliquer qu’à l’un des deux finalistes de la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2012, qui comptent déjà chacun deux sacres dans l’épreuve. Impressionnantes lors de leurs cinq premières sorties, les Européennes comprennent vite qu’elles n’auront pas la partie facile cette fois-ci.
Malgré la possession de balle, quelques occasions et des gestes de grande classe de Dzsenifer Marozsan, elles se heurtent à un mur de détermination défensive, et s’exposent à la vitesse des fusées Maya Hayes et Kealia Ohai. La domination des Allemande est stérile, et elles ne se procurent leur premier tir dangereux qu’à la 36ème minute, grâce à Melanie Leupolz. En face, les filles de Steve Swanson ne sont pas beaucoup plus dangereuses, mais plus efficaces. Partie dans un débordement côté droit, Crystal Dunn adresse un centre en retrait parfait pour une Ohai lancée, qui envoie Laura Benkarth chercher le ballon dans ses filets pour la première fois du tournoi (44′).

Pas habituée à être menée, la Nationalmannschaft revient des vestiaires avec l’intention de réparer les dégâts, mais les Stars and Stripes, solides et calmes, sont tout près de les aggraver lorsque Hayes manque de justesse de couper un centre de la droite, ou de cadrer une reprise sur un corner mal dégagé. Les entrées conjuguées de Caroline Simon et Lina Magull donnent plus de maîtrise aux joueuses de Maren Meinert, mais sur une frappe de loin de Leonie Maier, la chance choisit son camp et le cuir s’écrase sur la transversale. Les Américaines gèrent intelligemment leur avance et jouent les contres sans s’affoler.
En face, les Allemandes donnent tout ce qu’elles ont mais manquent d’inspiration pour trouver la solution. Elles n’y parviendront pas, grâce notamment à un arrêt de dernière minute de Bryane Heaberlin, et regarderont les larmes aux yeux les Etats-Unis sauter de joie au coup de sifflet final. Les Américaines avaient déjà enlevé le mondial dames U-20 en 2002 à Edmonton (1-0 a.p. contre le Canada) et en 2008 à Santiago (2-1 contre la Corée du Nord).

Avec FIFA

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports