Autres Sports Kenya : Le Comité olympique en zone trouble

NOCK en zone troubleLe Kenya  digère mal le bilan de ses athlètes lors des Jeux Olympiques de Londres 2012. Dans la ligne de mire des critiques qui s’abattent sur le Comité national olympique (NOCK), le secrétaire exécutif, Stephen Soi. En effet Stephen Soi a échappé à une tentative d’éviction le vendredi dernier.

Chef de la délégation Kenyane aux Jeux d’été londoniens, le secrétaire général  du NOCK  est pointé du doigt pour la gestion de l’équipe olympique kenyane qui est rentrée de Londres avec onze médailles : deux médailles d’or, quatre d’argent et cinq de bronze. Moins bien que Pékin 2008 où l’Equipe olympique avait décroché 14 métaux dont 5 en or.

Le bilan 2012 (11 médailles) place le Kenya au troisième rang des nations africaines du classement général des JO derrière l’Afrique du Sud et l’Ethiopie.
Ces agitations  viseraient à écarter Stephen Soi d’une éventuelle candidature dans le nouvel exécutif du NOCK. Président de l’Association kényane de judo (FJA), il est à ce titre éligible au NCOCK.  {jcomments on}

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports