CAN CAN 2013/Togo: Agassa, l’atout second!

Si les supporteurs des Eperviers ne jurent que par Emmanuel Adebayor, ils n’ignorent pas moins la grosse influence du gardien Kossi Agassa dans les victoires du Togo.

Agassa est un cadre des EperviersUne nouvelle fois dimanche contre le Gabon (2-1) en éliminatoires de la CAN 2013, le portier de Reims en Ligue 1 française a étalé sa classe sur la partie. Même sur le but encaissé à la 80ème minute, Agassa avait de nouveau sorti une première parade avant de s’incliner.

 

Une dernière CAN avec des ambitions !
A force de le voir tous les week-ends sur les pelouses de Ligue 1, il serait presque normal de ne pas être extasié par sa prestation contre les Panthères (7 matches en titulaire et 19 arrêts décisifs soit le second meilleur ratio du championnat). Et pourtant, le match réalisé par Kossi Agassa est « exceptionnel », a confié son coéquipier Komlan Amewou. Pendant que le Togo tardait à entrer dans la partie en première période, il fut prompt à s’employer sur les offensives gabonaises, sortant une volée d’Aubameyang, puis une frappe en pivot de Daniel Cousin.

 

Toujours aussi serein dans les airs qu’au sol, il a rassuré sa défense par sa classe. Devenu leader de cette équipe après autant d’années en sélections (depuis 2000), Agassa n’a jamais hésité à donner de la voix pour recadrer sa défense. Du coup, lui qui appréhendait son retour à Kégué n’a surement pas été déçu par l’accueil du public, qui l’a d’ailleurs réclamé depuis le début de la préparation.

 

Seul souci pour Kossi Agassa : sa psychologie. Il lui arrive de commettre quelques bourdes préjudiciables à son équipe. Sorti sur des sifflets du public lors de l’un de ses derniers matches, « Fofonè », comme l’appelle affectueusement ses amis d’enfance, a eu du mal à se remettre dans le bain de la sélection. Son absence lors du match aller et de plusieurs matches disputés en éliminatoires de la CAN 2012 en attestent.

 

A 34 ans, Agassa le sait. Il dispute ses derniers matches avec les Eperviers. Alors la prochaine CAN, en y participant il voudrait aller plus loin que d’habitude. « Avec l’équipe nationale, j’ai pratiquement tout vu, souligne-t-il. Des moments difficiles et des moments de bonheur aussi. Quand tu es joueur et que tu as connu tout ça avec ton pays, c’est déjà pas mal. Le plus dur, c’est qu’on n’a jamais réussi une bonne prestation à la CAN. Ça me fait un peu mal qu’on n’ait jamais atteint le deuxième tour. Alors si c’est pour faire encore une CAN et sortir dès le premier tour, ça ne sert à rien. Je préfère y aller avec l’ambition d’atteindre le deuxième tour et rentrer dans les archives du football togolais».{jcomments on}

 

Steven Lavon / ATS

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports

Un commentaire

  1. Merci à notre portier Agassa kossi pour ces déclarations ambitieuses. Que le tout puissant l’aide et d’ailleurs aide toute l’équipe togolaise à passer le cap du premier tour à cette 29ème Can. On y crois sérieusement.

Comments are closed.