Cyclisme Lance Armstrong au détecteur de mensonges?

lancearmstrong1Selon son avocat, l’Américain Lance Armstrong pourrait passer au détecteur de mensonges pour prouver sa bonne foi et se laver ainsi des accusations de dopage. « A titre personnel, je suis partisan d’effectuer des tests au détecteur de mensonges en bonne et due forme », a déclaré Tim Herman.

Lance Armstrong cherche par tous les moyens à prouver son innocence. Dans  l’émission Sportsweek de la BBC l’avocat du cycliste a proposé un test qui pourrait, une bonne fois pour toutes, condamner ou innocenter l’ancien cycliste.
Seule condition, et non des moindres, pour que le Texan accepte ce traitement : que les 26 personnes qui ont témoigné contre lui subissent le même sort.

« Je peux vous assurer que de nombreux témoins ont des versions contradictoires et Lance a connu au cours de sa carrière en Europe plus de 600 cyclistes, membres d’équipes et entraîneurs.»

« Je constate que onze (onze des 26 personnes à avoir témoigné contre Armstrong étaient des anciens coéquipiers, ndlr) ont dit des choses, mais que de nombreux autres réfuteraient ces accusations », a-t-il ajouté.

Selon le rapport de l’Usada, Armstrong, qui détient le record des victoires dans la plus grande épreuve du monde, s’est dopé à chaque fois, dans le cadre d’un système organisé au niveau de son équipe. Le Texan a été radié à vie par l’Usada, qui a annulé ses résultats pour la période, cette sanction restant encore à valider par l’Union cycliste internationale (UCI) pour être prise en compte sur les palmarès.{jcomments on}

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports