Etranger Liga : Les clubs au bord du gouffre

EspagneÀ l’exception du Real Madrid et de Barcelone, les clubs espagnols sont au bord de la faillite.
La forte intensité de la crise économique frappant l’Espagne accentue les erreurs de gestion commises ces quinze dernières années par l’ensemble des clubs de Liga. En l’absence d’un contrôle de gestion, les clubs ont eu recours à un endettement massif pour financer leur folie des grandeurs. Un modèle économique défaillant. Les équipes, qui ont vu leurs dépenses exploser par l’augmentation de leur masse salariale et des indemnités de transferts, voient avec la crise leur situation financière leur échapper.
Auteur de plusieurs rapports incendiaires sur les comptes des clubs espagnols, José Maria Gay de Liébana dénonce ce système mortifère : «Notre football est un champ de ruines. Le football est le miroir de l’économie espagnole. Nous avons vécu au-dessus de nos moyens en nous endettant toujours davantage. Les clubs ont réalisé des investissements pharaoniques alors qu’ils n’avaient pas les fonds propres pour les financer.» Le professeur d’économie de l’université de Barcelone lance ainsi un cri de Cassandre : «J’ai dénoncé cette situation depuis de nombreuses années sans que personne n’y prête attention. Je pensais que la Liga n’avait pas plus de dix ans devant elle avant une faillite généralisée. La situation s’est tellement dégradée ces derniers mois que, désormais, je crois qu’elle n’en a pas plus que pour cinq ans si rien ne change.»
Avec 3,6 milliards d’euros de dette global (dont 752 M€ au fisc et 600 M€ de cotisations sociales), le football professionnel espagnol est au bord du gouffre.{jcomments on}

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports