Afrique Charly Moussono : sa réponse aux attaques !

 

Camerounais de naissance, naturalisé et détenteur d’un passeport gabonais, Charly Moussono n’a pas encore obtenu l’autorisation de jouer pour les Panthères. Aligné par le Gabon contre le Niger,  il a fait disqualifier son équipe qui ne participera pas à la CAN.

Il répond aux critiques dans une interview accordée à Footafrica365.fr. « Je ne suis pas un tricheur ».

 

Extraits :

– « Je suis arrivée au Gabon en 2005 pour évoluer au sein du Franceville FC, qui venait d’accéder en première division. Une fois ma naturalisation obtenue, j’ai pu intégrer l’équipe Espoir et disputer le CHAN 2011 au Soudan. Par la suite, j’ai intégré l’équipe fanion du Gabon conduite à l’époque par Gernot Rohr. Il y avait aucun doutes sur mon passé de joueur, encore moins sur mes origines. J’avais fais part de mon passé de joueur et de ma nationalité camerounaise aux autorités gabonaises.

Après avoir disputé plusieurs rencontres officielles avec le Gabon, je suis surpris d’apprendre que la FIFA vient de sanctionner le Gabon. Je me suis rendu au mois de juin à la Fégafoot, et le manager général de l’équipe nationale était à la Fédération avec mes documents de naturalisation. Il m’avait assuré qu’ils seraient transmis à la FIFA. A ce jour, je ne peux confirmer ou infirmer que les documents ont bien été transmis : je ne gère pas l’aspect administratif, je suis avant tout un athlète. Je suis affligé et blessé dans mon amour propre par la manière dont une certaine presse me vilipende en me livrant sur la place publique. On me traite de tous les noms d’oiseaux. Je ne suis ni un tricheur, ni un usurpateur, j’ai la conscience tranquille et je fais confiance aux autorités gabonaises pour la résolution de ce problème.

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports

Un commentaire

  1. le gabonais

    du courage mon frère c’est ça la vie ne prête pas attention aux médisances les gens ont souvent la mémoire courte. encore une foi du courage et soutien

Comments are closed.