Cyclisme Lance Armstrong semble de plus en plus isolé

LanceArmstrong12Lance Armstrong est des plus en plus esseulé. Ses sponsors tels Nike, Trek et  le brasseur Anheuser-Busch le lâchent un à un. L’Américain est accusé par l’Agence américaine anti-dopage d’avoir mis en place un système de dopage des plus sophistiqués dans les différentes équipes au sein desquelles il a effectué sa carrière professionnelle, US Postal, Astana et Radioshack.

 Nike, fidèle allié d’Armstrong depuis 1996, l’année où il a appris sa maladie, a coupé les ponts avec le Texan dans un communiqué lapidaire. Nike dit avoir été « trompé » pendant plus d’une décennie par Lance Armstrong, qui doit faire face « à des preuves apparemment insurmontables » de son recours au dopage. « C’est avec une grande tristesse que nous avons mis fin à notre contrat avec lui », poursuit Nike. L’équipementier dit ne pouvoir « fermer les yeux sur l’utilisation de substances illégales destinées à améliorer les performances sportives ». En revanche, Nike dit vouloir continuer à soutenir l’action de Livestrong.

Plus de 30 millions de dollars de perte
 La marque sportive n’est pas la seule à quitter l’ex-coureur. Le brasseur américain Anheuser-Busch a annoncé qu’il ne prolongerait pas son contrat avec l’Américain qui se termine à la fin de l’année. Depuis fin 2009, le Texan était le porte-drapeau d’une de ses nombreuses marques de bière.

De son côté, le fabricant américain de cyclesTrek a décidé de «mettre fin à sa collaboration de long terme avec Lance Armstrong». « Trek est déçu par les révélations du rapport de l’Usada (Agence américaine antidopage) à propos de Lance Armstrong. Etant donné les conclusions de ce rapport, Trek met fin à sa collaboration de long terme avec Lance Armstrong », explique le fabricant dans un communiqué.

Un coup dur pour le cycliste puisque les pertes de revenus potentiels sont estimées à près de 30 millions de dollars, selon l’agence Bloomberg. Le partenariat avec Nike devrait notamment rapporter à Lance Armstrong 7,5 millions de dollars chaque année, souligne l’agence américaine. Armstrong avait gagné 21 millions de dollars en 2010, faisant de lui le 50e athlète le mieux payé au monde, selon un classement de Forbes.{jcomments on}

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports