France France: Gouffran n’a pas pardonné à Ennjimi

Gouffran en veut toujours à EnnjimiL’arbitre français Saïd Ennjimi était au Haillan (centre d’entrainement) ce jeudi pour rencontrer les joueurs et le staff des Girondins de Bordeaux. Chaque année, la Commission nationale de l’arbitrage organise ces rencontres afin que joueurs et arbitres se comprennent et se parlent sans le contexte tendu d’un match de compétition.

 

Selon le site du club de la Garonne, « c’est M. Ennjimi qui a tenu à venir à Bordeaux afin de tourner la page et de s’expliquer avec les joueurs ». Une démarche qui est positive pour Francis Gillot, coach de Bordeaux, comme il l’a expliqué lors du point-presse ce matin : « Après, nous n’avons plus envie de leur dire bonjour (aux arbitres, NDLR), d’aller au protocole ou de leur serrer la main. On reste sur nos positions. Mais quand on s’engueule, c’est comme dans la vie, c’est mieux de s’expliquer, de faire table rase du passé. C’est mieux comme cela, nous ne pouvons pas avoir des problèmes avec les arbitres pendant dix ans… ».

 

Gouffran n’a pas oublié
Au cœur de l’un des différents contentieux entre Bordeaux et M. Ennjimi, Yoann Gouffran. L’attaquant des Girondins s’était fracturé la jambe lors d’un match arbitré par M. Ennjimi, sans que le coupable ne soit sanctionné. Interrogé en conférence de presse, Gouffran reste réservé. « C’est bien qu’il soit là mais je ne pense que c’est pour moi. Je n’ai pas oublié mais je n’ai pas non plus rien contre lui. Il y en a d’autres aussi qui lui en veulent comme Chalmé, Trémoulinas,.. », a confié l’ancien Caennais.{jcomments on}

 

SL / ATS

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports