Afrique Togo : Abou Ossé compte saisir la FIFA

Les prochaines semaines risquent d’être mouvementées au sein du football togolais. Une semaine après la clôture du championnat national de première division de football, plusieurs litiges restent à résoudre pour certains clubs. Le club Abou Ossé d’Anié menace ainsi de saisir la FIFA (Fédération internationale de football association) si sa formation est reléguée en division inférieure.

Abou Ossé ne s’est pas présentée sur la pelouse de Maranatha de Fiokpo lors de la dernière journée du championnat disputée dimanche dernier. Les responsables protestent contre une décision de la Commission de Discipline de la FTF (Fédération togolaise de football) sanctionnant le club après des actes de violences intervenus sur le terrain d’Okiti de Badou, lors d’une rencontre opposant les deux formations.

« Nous allons saisir la FIFA pour dénoncer la mauvaise gestion que font Améyi et ses amis du football togolais. On ne peut pas accepter de telles décisions. D’ailleurs, lors de la dernière mission de la FIFA, nous n’avons même pas été invités », a pesté Victor Atara, président d’Abou Ossé, sur les ondes de Radio Fréquence 1 samedi. Le club avait pourtant, prévenu dans une lettre, deux semaines plus tôt, ne pas prendre part à la dernière journée de championnat dans ces conditions.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com