Autres Etats-Unis / Basket : L’équipe de Minnesota soupçonnée de discrimination

Les Minnesota Timberwolves comporteraient très peu de joueurs de couleur noire au goût des Américains. Pas loin d’accuser l’équipe de racisme, certains observateurs estiment que Minnesota fait de la discrimination. L’effectif présente 5 joueurs noirs sur leur effectif de 15 joueurs. Avec des représentants en provenance de Russie (Shved, Kirilenko), du Monténégro (Pekovic), d’Espagne (Rubio) et de Porto-Rico (Barea), Minnesota est en fait en plein dans la vague du moment. Pas au goût de tout le monde.

Tyrone Terrell, le porte-parole des Noirs américains du comté de St Paul se pose la question dans Star Tribune : « Comment se fait-il que l’on a un effectif qui ressemble aux Lakers de 1955 ? Tout est stratégie. Rien n’arrive par hasard». Il reste d’ailleurs le seul à trouver cette situation bizarre. Brandon Roy, joueur noir de l’équipe relativise : « C’est juste du basket. Je n’ai jamais eu à jouer en étant le seul noir ; j’ai joué avec des équipes entièrement formées de joueurs noirs et la sensation est la même. On joue toujours de la même manière. Le seul problème que l’on a est que l’on se prend la tête pour savoir quel genre de musique mettre dans la salle de musculation».

Le coach Rick Adelman préfère botter en touche cette question. Pour lui, l’important n’est évidemment pas la couleur de peau mais le QI basket. « On voulait faire venir des joueurs capables de nous aider immédiatement. Il s’est avéré que certains n’ont pas pu venir, mais en fin de compte, on est content de pouvoir compter sur des joueurs qui ont prouvé leur valeur dans la ligue».

En NBA, historiquement connue pour être pionnière dans la mixité des races, 78% des effectifs de la ligue sont composés par des joueurs de couleur noire.

A lire aussi: 2: Le Chiffre du jour / NBA

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com