Afrique Fahid Ben Khalfallah : « Il a pensé bien faire, mais il a été maladroit ! »

Bordeaux en crise ? L’ambiance est visiblement tendue et ce malgré la victoire contre Toulouse hier.  Et le tunisien Fahid Ben Khalfallah a même été très agressif  parlant d’une équipe « pathétique » et de coéquipiers « débiles ».

L’entraineur n’avait pas aimé le comportement de ses joueurs après l’élimination contre Montpellier en Coupe de la Ligue. Francis Gilot avait traité ses joueurs de « touristes ».

Le milieu de terrain des Girondins de Bordeaux Fahid Ben Khalfallah en avait remis une couche. En conférence de presse, il avait déclaré ce vendredi : « Il y en a qui sont débiles dans cette équipe, a lancé l’international tunisien. Je veux dire, il y en a qui ne se rendent pas compte de leur suffisance, il faut les titiller, les pousser parce que ce n’est pas en eux. Moi, j’ai du mal à comprendre. Voir certains comportements, ça me saoule, c’est vrai. Un divorce, non. L’effectif vit bien. Mais des choses, avant les matches ou après, à l’entraînement, des attitudes ne me plaisent pas. Tout le monde est dans le même sac.  On ne montre pas grand-chose, je dirais même, si je voulais être méchant, qu’on est pathétiques depuis deux rencontres. Ça tombe bien, c’est un gros match dimanche contre Toulouse, il faudra montrer autre chose ». 

Ludovic Obraniak n’a pas apprécié les propos du tunisien, et il vient de le confier :  » Le coach a essayé de créer un électrochoc en disant quelques vérités, il n’avait pas tort. Après, Fahid a été un peu maladroit car une des règles d’or est que le linge sale se lave en famille. Je suis partisan du fait de rester mesuré. C’est mieux de se dire les choses entre nous mais chacun voit midi à sa porteFahid a pensé bien faire, il a eu des mots forts mais on ne lui en a pas voulu. »

Publié par Nicolas Coutain pour Africa Top Sports

Nicolas / ATS