Etranger Federer : « Bon sang, contrôlez-moi ! »

Roger Federer s’étonne d’être moins contrôlé qu’il y a quelques années. A la veille du Masters de Londres, le Suisse a réclamé qu’il y ait plus de tests antidopages pour les joueurs de tennis.
« J’ai l’impression de subir moins de contrôles qu’il y a six, sept ou huit ans », a déclaré Federer.
« Je ne connais pas les raisons exactes pour lesquelles nous avons moins de contrôles sanguins actuellement, mais je suis d’accord avec Andy, nous ne faisons pas beaucoup de contrôles sanguins pendant l’année. »
« Il est capital et vital que ce sport reste propre. Nous avons un bon historique en la matière et nous devons nous assurer que ça continue comme cela », a insisté le joueur.
Le Britannique Andy Murray avait soulevé la question durant la semaine au tournoi de Paris-Bercy et proposé que les contrôles soient plus fréquents, en particulier en dehors des périodes de compétition.
La démarche est inhabituelle et louable dans le contexte particulier de la chute spectaculaire de Lance Armstrong, déchu de ses sept Tours de France pour dopage.
Roger Federer, 17 fois vainqueur d’un tournoi du Grand Chelem, devrait perdre ce lundi son statut de numéro un mondial.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

Un commentaire

  1. Armstrong.demandait lui aussi plus de contrôles….,

Comments are closed.