Afrique Boxe : Hassan N’Dam, prêt à rebondir dans une autre fédération

Le boxeur Franco-Camerounais Hassan N’Dam  a perdu sa ceinture WBO des poids moyens. Sur le site de la Fédération française de boxe, N’Dam est revenu sur sa défaite le 20 octobre dernier face à l’américain Peter Quillin.

« Dès le départ, je me suis comporté en champion. Tout était parfait jusqu’au quatrième round où je me suis fait surprendre. À partir de ce moment-là, j’ai continué à faire mon combat, mais en étant diminuer. Même si j’ai gagné la plupart des rounds, je n’écoutais plus beaucoup les conseils de mon coin» déclare le boxeur français âgé de 28 ans.

« Ma jeunesse a pris le dessus et mon orgueil est passé avant mon talent. Au lieu de dérouler ma boxe, je suis rentré dans le jeu de Quillin et je me suis exposé. J’ai pris des coups qu’en temps normal je n’aurai pas pris. Au douzième round, j’étais en retard d’un point seulement, mais mon coin et moi-même ne le savions pas. En repartant au combat, j’ai dit à Mouss que j’allais faire la guerre à Quillin, car je n’avais plus rien à perdre. Mous me l’a alors déconseillé afin que je ne m’expose pas, mais je ne l’ai pas écouté, car je croyais que j’étais très en retard au pointage et je suis allé deux fois au tapis. Je tiens également à préciser que sur les six fois où j’ai été compté, je ne suis réellement allé au sol que trois fois. Le reste, c’étaient des glissades ou des déséquilibres. »

Marquer mon passage dans la boxe

« Je suis très fier de ma performance. Je suis quelqu’un qui n’aime pas avoir de regret et je n’en ai pas, car j’ai tout donné pour revenir en France avec ma ceinture. Le public américain a été séduit par ma boxe, ma détermination et le combat que je lui ai offert. J’ai donc atteint cet objectif. Notre combat a été désigné comme le meilleur de la soirée par 68 % des téléspectateurs » affirme N’Dam.

Surnommé « El Fenomeno » le Camerounais ajoute : « S’il n’y pas de revanche, je rebondirai dans une autre fédération. J’aurai aussi des perspectives pour de reboxer aux USA. Je ne veux pas m’éterniser dans ce sport. Je veux marquer mon passage dans la boxe sans y laisser des plumes. Heureusement, j’ai une famille qui est là pour m’accueillir, en particulier lors des moments difficiles et je la remercie d’être là pour moi. »

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com