Algérie Handball : l’Algérie menacé de suspension

La Fédération international de handball  (IHF) menace de suspendre l’Algérie de toutes compétitions.

L’IHF a adressé un courrier au Comité olympique algérien (COA) pour lui signifier son désaveu  de la gestion de la crise de la Fédération algérienne de handball (FAHB). L’IHF s’insurge contre l’immixtion du gouvernement dans le règlement de conflit.
« Le gouvernement représenté par le ministère des Sports n’a pas le droit de démettre le secrétaire général (M. Labane, ndlr) qui a été élu par le congrès de la fédération nationale ou désigné par la fédération nationale, s’il s’agit d’un poste salarié. Le gouvernement (représenté par le ministère des Sports) n’a pas le droit de désigner un autre secrétaire général pour la fédération nationale, car conformément aux statuts de l’IHF cette mission appartient à la fédération nationale. Le ministère des Sports n’a aucunement le droit de questionner le comité directeur de la fédération nationale en ce qui concerne les compétitions nationales, cela doit être effectué par le biais du congrès de la fédération nationale en question, qui a adopté ses règlements ».
Cette correspondance de l’Egyptien Hassan Moustafa (président de l’IHF), va plus loin en parlant de dernière mise en garde : « Le conseil de l’IHF (…) a décidé de vous envoyer cette lettre en tant que dernière correspondance avec le Comité olympique algérien, attestant une violation évidente des statuts de l’IHF par le ministère des Sports algérien. L’IHF doit protéger l’autonomie de ses fédérations membres de toute ingérence d’une tierce partie. En cas de non-respect des dispositions desdits statuts, l’IHF est obligée de suspendre la fédération nationale en question à tous les niveaux, y compris les compétitions africaines et internationales ».

Publié par Benoit DOSSEH pour Africa Top Sports

Benoit DOSSEH / ATS