Actu CAN 2013 : Evian perdra 8 joueurs en janvier !

Près d’une cinquantaine de joueurs africains abandonneront leurs clubs en pleine  saison pour défendre les couleurs de leurs pays d’origine lors de la Coupe d’Afrique des Nations qui débuteront en Afrique du Sud le 19 janvier 2013.

Les clubs en difficulté de la Ligue1 payeront le prix fort du départ de ces internationaux africains. Evian-TG, Ajaccio et Brest respectivement 18e, 16e et 13e au classement du championnat de France seront les plus défavorisés par cet exode des joueurs africains.

Evian perd le quart de son effectif soit 8 joueurs Sagbo Yannick (Côte d’ivoire), Khelifa Saber (Tunisie), Tie Bi Eric (Côte d’ivoire), Rabiu Mohamed (Ghana), Mongongu Cedric (RD Congo), Mensah Jonathan(Ghana) et Dja Djedje Brice (Côte dIvoire).
Une pilule difficile à avaler pour l’entraineur du club Pascal Dupraz : « On ne découvre pas en début de saison que la CAN va avoir lieu. Par contre, on n’avait pas prévu […] que toutes les équipes nationales représentées par nos joueurs africains se qualifieraient. Sans vouloir de mal à une nation, on espérait que l’une d’entre elles ne passerait pas les éliminatoires… »
Pascal Dupraz  ne cache pas son inquiétude : « On a pris le parti de recruter de jeunes joueurs parce que c’est le modèle économique de notre club. Certains étaient déjà des internationaux africains, d’autres le sont devenus ou redevenus entre temps. Est-ce que c’est inquiétant du coup ? Oui, ça va forcément pénaliser le club durant la CAN. Mais c’est aussi une mise en lumière intéressante pour un club comme le nôtre. Espérons que d’ici à janvier, notre situation sportive se sera améliorée… »
Par le passé, le choix de jouer pour la sélection nationale était un risque pour certains joueurs qui pouvaient perdre leurs places dans leurs clubs après la compétition.  L’entraineur du Stade brestois, Landry Chauvin n’apprécie pas la méthode : « « En aucune manière, je ne me permettrais d’influencer un joueur sur son choix, bien au contraire ! Je pense qu’on rentre d’une compétition internationale plus costaud. C’est toujours intéressant de récolter ces expériences-là. »

Publié par Roger ADZAFO pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com