Actu Raymond Kalla : « Les footballeurs camerounais ne sont pas unis »

Le Camerounais Raymond Kalla, ancien joueur de Sivasspor (Turquie) pense au développement du football dans son pays. Lors de son passage au siège du Syndicat National des Footballeurs Camerounais (SYNAFOC), il s’est engagé à œuvrer pour offrir de beaux jours au foot camerounais à l’agonie. Raymond Kalla compte lutter pour la protection des droits et intérêts de footballeurs.
Raymond Kalla trouve indispensable le rôle du SYNAFOC et compte partager ses expériences avec ses compatriotes : « J’ai été professionnel, je connais l’importance des syndicats dans le foot. En Espagne par exemple où j’ai évolué, je me souviens d’une année où les clubs avaient tellement de difficultés à payer les salaires. Et à un moment donné, le Syndicat espagnol a tapé la main sur la table pour que les clubs remplissent leurs engagements contractuels et cela a été fait. Je pense que le SYNAFOC est une très bonne chose pour le football camerounais, notamment pour les joueurs en activité, qui savent désormais à quelle porte frapper quand ils ont des problèmes. C’est déjà une bonne chose et nous allons tous ensemble continuer à travailler pour essayer d’apporter d’avantage ».

L’ancien international camerounais explique les divisions  au sein de la famille du football par l’absence de résultat : « Vous savez c’est le manque de résultats qui entraîne tout ce désamour dont vous faites allusion. Je vais vous dire que même entre ceux qui sont à la retraite, il n’y a pas plus d’harmonie. Nous ne sommes pas unis. Le problème ne réside pas uniquement chez les joueurs en activité. Pour donner plus de force au football camerounais, il faut une union de cœur et esprit des footballeurs. Plus question que certains se regardent en chien de faïence. Non, ça ne marche pas ! Si nous même nous ne sommes pas unis, alors, ne critiquons pas les autres. Aujourd’hui, notre football ne marche pas du tout. Les résultats sont au plus bas. La question est de savoir, qu’est-ce qu’il faut faire? Et c’est à nous d’apporter des réponses. C’est à nous, les joueurs, anciens et jeunes en activités d’apporter les solutions. Mais pour cela, il faut dialoguer, trouver un compromis. Vous verrez que si nous faisons ça, tout ira mieux« .

A 37 ans, Kalla a disputé trois coupes du monde avec les Lions Indomptables (1994, 1998 et 2002). Il a également remporté avec la sélection nationale, la CAN  2000.

Publié par Roger ADZAFO pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com