Autres Basket : Le Rwanda ne veut plus d’Américains dans l’équipe nationale

Le Rwanda a décidé de mettre un terme à sa politique de naturalisation de basketteurs américains. Entrepris depuis 2007, le recrutement d’Américains pour la sélection nationale rwandaise de la balle orange a pris fin mercredi dernier.

Selon le Secrétaire général de la Fédération rwandaise de basketball (FERWABA), Richard Mutabazi, cette décision résulte du constat d’échec de cette politique. « Malgré ce recrutement des basketteurs de haut niveau, la performance de l’équipe nationale a toujours été moins appréciée », explique Mutabazi. Naturalisés, à grand frais, dans l’optique de permettre au Rwanda de figurer dans le gotha des nations sous-régionales et continentales de basket, les Américains n’ont pas réussi ce pari.
La FERWABA a donc décidé de s’appesantir sur la formation  à la base : « En dehors de la détection des jeunes talents locaux, cette décision permettra de réduire les dépenses colossales qu’entraînaient les primes et d’autres prises en charge de ces basketteurs américain », a clarifié le Secrétaire général de la fédération.
Selon la FERWABA, parmi les Américains naturalisés rwandais pour une courte période figurent Manix Auriantal, Robert Thomson, Edouard Miller, Kenneth (Gasana), Cameron Bradley, et Mathieu Miller.

Publié par Benoit DOSSEH pour Africa Top Sports

Benoit DOSSEH / ATS