Afrique Tennis : Le Maroc bientôt doté d’un Centre international de formation

Le Maroc accueillera prochainement un Centre international d’entraînement et de formation de tennis. Le centre sera réserve à l’élite du tennis africain.
«Nous avons trois centres ouverts à Pretoria et Johannesburg (Afrique du Sud) et à Dakar (Sénégal), et nous sommes en train de construire un nouveau centre au Maroc qui sera réservé à la super élite, c’est-à-dire les joueurs des trois centres. A un certain niveau, ils seront amenés au Maroc pour faire le maximum de tournoi avant de partir en Europe. Donc, c’est comme ça que nous pouvons relever le niveau du tennis africain» a déclaré le président de la Confédération africaine de la discipline, Tarack Sherif.

«Il faut toujours jouer contre celui qui est plus fort que vous pour progresser», a-t-il insisté, pour mettre en exergue la pertinence de l’ouverture prochaine du centre d’entraînement de haut niveau au Maroc. «Si vous jouez avec quelqu’un qui est faible, vous n’avancerez jamais».
Le centre sera ouvert aux joueurs et joueuses formé (e)s dans les centres régionaux de Pretoria, Johannesburg et Dakar. Le centre marocain leur donnera la possibilité de participer à de nombreux tournois sur le continent et de leur ouvrir également les portes des compétitions européennes.
Le choix du Maroc dénote de la confiance de la Fédération internationale de tennis, celle-là même qui accorde une grande importance à la formation dans le monde, et en particulier en Afrique.

Les jeunes joueurs, à partir de 14 ans et jusqu’à 21 ans, pourraient s’estimer heureux de pouvoir fréquenter ce centre international, qui sera accueilli par le Maroc mais dirigé par l’ITF. La responsabilité du directeur du centre est revenue à Amine Benmakhlouf, officier du développement de l’ITF.

Le centre aura pour vocation la formule de sport-étude. Chaque pensionnaire du centre pourrait avoir la possibilité de continuer à bénéficier de son programme général, pourvu que son rendement soit sur une courbe ascendante et ses résultats, aussi bien sportifs que scolaires, soient probants.

 

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

Un commentaire

  1. Bonjour,

    Je vis a Dakar et mon fils pratique le tennis depuis deux ans. Il a commencer a participer aux tournois locaux et aimerait integrer un centre de formation ( version sport etudes ). J’ai lu dans l’article ci-dessus qu’il existe un centre d’entrainement et de formation a Dakar qui permetrait d’acceder a un niveau superieur en etant slectionne pour s’entrainer au centre international de Casablanca.
    Je connais pratiquement tous les clubs de tennis Dakarois mais n’ai jamais entendu parle du centre mentionne dans votre article. pouvez-vous svp me communiquer les contacts et adresse de ce centre ?
    Merci d’avance.
    Cordialement.

Comments are closed.