Afrique Haïdara incertain face à Troyes

Massadio Haïdara pourrait manquer le match de Nancy face à Troyes samedi, pour le compte de la 13ème journée de Ligue 1. Le défenseur Franco-Malien s’est blessé sur une frappe en fin d’entraînement, apprend-on sur le site officiel du club lorrain. Le défenseur souffre d’une lésion aux adducteurs. « Des examens complémentaires nous permettront d’être plus précis, mais il y a peu de chance qu’il puisse jouer samedi », a précisé le médecin du club, Frédéric Muel.

 

A seulement 19 ans, l’international Espoirs s’est déjà imposé comme le titulaire indiscutable au poste d’arrière gauche à Nancy, moins de deux ans après ses débuts chez les pros. Une précocité due en partie à un concours de circonstances favorables. Mais surtout au talent et au travail d’un joueur qui a toujours vécu sa vie à travers le foot.

Belle progression

Haïdara était parti pour grandir tranquillement au sein du centre de formation du club lorrain. Mais la pénurie d’arrière gauche à Nancy à l’aube de l’hiver 2010 l’a plongé dans le grand bain.

« J’étais surtout là pour observer, voir la vitesse du jeu, se souvient-il. Je ne pensais pas rentrer, même si je me disais quand même qu’il allait falloir tout donner si je devais rentrer. J’avais un petit espoir que ça se réalise. C’était quelque chose, surtout parce que tous mes coéquipiers de la CFA étaient au stade. Ils étaient contents pour moi et moi aussi. J’espère que ça va les motiver et qu’ils auront la chance de vivre ça aussi. » 

 

Pour les jeunes du centre de formation de Nancy, Haïdara fait en effet figure d’exemple à suivre. Il n’a plus jamais quitté le groupe pro depuis cette première apparition face à Sochaux. Il s’y est même installé solidement. Après avoir disputé 10 matches pour sa première année professionnelle, puis 19 en 2011/2012, il est devenu le titulaire indiscutable au poste d’arrière gauche cette saison. Son ascension est fulgurante.

 

« C’est vrai que ça va un peu vite pour moi, reconnaît Haïdara. Je pensais déjà à faire de bonnes performances avec la CFA pour pouvoir faire quelques entraînements avec les pros. Mais c’est venu rapidement. Je suis content, mais j’essaie de rester humble, de ne pas trop me monter la tête. Il faut que je continue à être sérieux, à faire les efforts. Je ne dois pas me relâcher parce que le plus dur commence pour moi. Il faut confirmer et enchaîner les bonnes prestations. »

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com