Antilles Athlétisme : Muriel Hurtis à la retraite

Muriel Hurtis aurait annoncé sa fin de carrière dans l’émission radio Elles’Sport. L’ancienne championne du monde du 200 m en salle se retire de la compétition à 33 ans.

 

L’athlète avait également pris l’or avec ses compatriotes lors du relais 4x100m. Sur la scène européenne, la native de Bondy avait pris l’or sur le 200m en 2002 à Munich. Régulièrement blessée, Hurtis a connu une fin de carrière un peu compliquée.

 

De parents guadeloupéens, Muriel Hurtis découvre l’athlétisme en Seine-Saint-Denis et devient championne de France minime UNSS sur 150 m.

 

Une carrière riche
Muriel Hurtis intègre ensuite le Racing club de France. En 1998, Muriel Hurtis devient championne du monde du 200 m et vice-championne du monde avec le relais 4 x 100 m lors des Championnats du Monde Juniors d’Annecy. L’année d’après, en 1999, elle s’adjuge le record de France du 200 m en salle (22″84) et quitte le Racing club de France. Au mois d’août 1999 à Séville aux Championnats du Monde, la Guadeloupéenne réalise 22″31 au 200m et participe au relais 4 x 100 mètres qui obtient la médaille d’argent.

 

En 2001, l’Antillaise obtient une nouvelle médaille d’argent avec le relais lors des mondiaux d’Edmonton.

 

La saison suivante est la saison des succès: Hurtis remporte le titre européen lors des Championnats d’Europe en salle de Vienne. Lors de la saison estivale, elle remporte le titre européen à Munich.

 

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com