Autres NBA : « TP » n’a pas atteint des sommets face aux Clippers

La nuit dernière en NBA, l’affiche de la soirée a tourné à l’avantage des Los Angeles Clippers face à San Antonio. Les Californiens, pourtant menés de dix points après le premier quart-temps, ont su renverser la vapeur face aux Spurs. Il s’agit de leur sixième victoire consécutive, la deuxième de la saison contre les Spurs.

Les Angelinos ont maîtrisé leur sujet dans le Texas. Tony Parker n’a pas vraiment pesé sur la rencontre (11pts, 6pds), contrairement à un Tim Duncan toujours aussi présent (20pts, 14rbds) et à un Manu Ginobili efficace en sortie de banc (15pts, 5rbds, 5pds). Jugés trop «mous» par leur entraîneur, Gregg Popovich, les Spurs de Tony Parker se sont inclinés à domicile face aux Clippers (92-87).

Gregg Popovich ne cherchait pas d’excuse à la fin de la partie. «J’ai le sentiment que toutes nos actions étaient trop molles, jugeait-il dans le SA Express News. Les Clippers l’ont emporté grâce à leur agressivité et leur dureté, tant sur le plan mental que physique. Nous n’avons jamais eu cinq joueurs sur le parquet qui se sont assez battus pour battre cette équipe.»

Gregg Popovich a mis en avant le manque d’agressivité de ses troupes pour expliquer ce revers. Une analyse que «TP» ne partage que partiellement. «Ça a peut-être été le cas dans le deuxième quart-temps, concède-t-il dans le SA Express News. Mais j’ai l’impression qu’on s’est battu en deuxième mi-temps. (…) Toutes les équipes doivent faire face à des blessures. Il va falloir que beaucoup de joueurs haussent leur niveau (pour compenser les absences de Kawhi Leonard et Stephen Jackson). Ce sont des joueurs qui nous apportent beaucoup, mais il va bien falloir faire sans eux. »

 

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com