Afrique Des journalistes échappent à une bastonnade

Pas facile d’être journalistes  au Togo. Deux confrères ont failli passer un sale quart d’heure ce mercredi.  Abel Zindjodji de la RCJ FM et Manu Adjiwanou de Radio victoire, invités dans une émission débat ont échappé à la colère d’un proche du président de la FTF.

Selon un communiqué de l’Association des journalistes du Togo (AJST), « un individu identifié comme l’un des gardes du corps du Président de la Fédération Togolaise de Football (FTF) et qui serait un militaire a tenté d’agresser les journalistes Abel Zindjodji et Manu Adjiwanou au motif qu’ils ont critiqué M. Gabriel Améyi au cours de l’émission « Fou de Foot » ».

Une émission débat sur le foot qui se déroule sur la Radio Victoire. Le sujet du débat était relatif au match amical livré par les Eperviers du Togo contre les Lions de l’Atlas mercredi 14 novembre dernier.

Publié par Benoit DOSSEH pour Africa Top Sports

Benoit DOSSEH / ATS