Afrique Samuel Eto’o : Moscou, le froid, le racisme, l’interview….

Samuel Eto’o a rejoint le 19 août 2011, le FC Anzhi Makhachkala à la surprise générale malgré un salaire de 20,5 millions d’euros net par an ! L’attaquant camerounais, ancien joueur de  l’Inter Milan vient d’accorder une interview fleuve au site Courrier de Russie.

Extraits :
– « Pourquoi l’Anzhi? Je suis un aventurier !  »
– « Le problème vient plutôt des terrains impraticables en hiver. Là, le football devient totalement différent. Il faut se réadapter à une nouvelle façon de jouer »
– « J’ai eu la chance de tomber dans un bon groupe avec un grand entraîneur, Guus Hiddink. »
– « Je suis un amoureux de New-York et Moscou m’y fait penser parce qu’elle ne dort jamais. A deux heures du matin, il y aura toujours un endroit ouvert pour manger ou pour prendre un verre. Moscou offre cette possibilité vingt quatre heures sur vingt quatre. Cette ville change tout le temps. La dernière fois, je partais en vacances, et des constructions débutaient là où j’habitais. Un mois et demi plus tard, tout était presque terminé. Comme à New-York, les gens ne s’arrêtent jamais. J’aime cette mentalité là.
–  » Les gens insistent sur le racisme en Russie mais le phénomène est mondial. Je ne dirais pas non plus que je n’ai jamais entendu d’insultes racistes ici : ce serait faux. »

Samuel Eto’o : la biographie

Publié par Nicolas Coutain pour Africa Top Sports

Nicolas / ATS