Afrique Marius Omog, coah AC Léopards : « Ce serait bien de continuer avec le groupe »

Pour sa première expérience d’entraîneur a l’étranger, le Camerounais  Joseph Marius Omoga a remporté la Coupe des Confédération avec les Léopards de Dolisie. Un exploit retentissant d’autant plus que le Congo est muet sur la scène continentale depuis 38 ans. L’adjoint de l’Allemand Winfried Schafer, en 2002 (année du dernier sacre du Cameroun à la CAN), heureux, espère poursuivre l’aventure. Extrait d’un entretien accordé à camer-sport.


Après cette grande journée, on peut parler de consécration?
Cela fait plusieurs fois que je dispute ce genre de compétition. Maintenant j’ai plus d’expérience pour mener un groupe et atteindre ce résultat. C’est un succès mérité. On a fait 18 matchs pour en arriver-là et ça n’a pas été facile. Je tire un coup de chapeau à ces enfants!
Votre parcours est marqué par des victoires contre des grandes équipes (Sfax, Heartland, El Merreikh et le tenant du titre: le MAS de Fès) ? C’était presque inenvisageable en début d’année ?
C’est vrai. Mais avant d’en arriver là, on a effectué une longue préparation. On a joué plein de matchs, tant sur le plan national qu’à l’étranger. On est parti en RDC, au Gabon pour faire la préparation. On est également parti en Angola pour essayer d’acquérir et d’emmagasiner une certaine expérience avant le début de la compétition, en février.

Dans quelques mois, il y aura la Super Coupe d’Afrique. Pour l’AC Léopards de Dolisie, pratiquement inconnu il y a quelques années sur la scène africaine, aller jouer le National du Caire (Al Ahly), en Égypte, c’est quelque chose d’exceptionnel?
C’est vraiment quelque chose d’exceptionnel, comme vous le dites! Mais je suis content car ça nous permet d’acquérir encore plus d’expérience, pour notre équipe, mais également pour tout le pays. Cela permet de faire comprendre aux gens que la compétition de haut niveau est très importante et qu’il faut s’organiser, comme les Léopards l’on fait cette année, pour pouvoir atteindre le niveau de pays comme l’Égypte.
Vous serez encore l’entraîneur des Léopards la saison prochaine ?
Mon contrat avec le président est pour une année. Maintenant, avec ce résultat, on va peut-être le renouveler. Mais ça dépend du président. Je pense avoir fait une bonne saison, se serait bien de continuer avec le groupe.

Il y a un encadrement de qualité à l’AC Léopards Pépé Minga, avec votre adjoint Cyril Ndonga, un enfant de Dolisie. On a aussi vu Nasredine Nabi et Pépé Minga qui donnent des conseils…
C’est ça qui est bien. On a un groupe de bons pédagogues, et on réfléchit énormément pour préparer ce que nous devons faire. Je crois c’est une des choses qui nous a permis de bien motiver ces enfants pour atteindre un tel niveau.

 

Lire aussi:

Football : L’AC Léopards décoré

 

 

Publié par Benoit DOSSEH pour Africa Top Sports

Benoit DOSSEH / ATS