Afrique CAF : La FIF dément toute pression pour le parrainage d’Anouma

La fédération ivoirienne de football a accordé son parrainage à la candidature de Jacques Anouma le 29 novembre dernier pour briguer la présidence de la CAF.

Le temps mis pour ce parrainage a suscité de nombreux commentaires. Le président de la FIF, Augustin Sidy Diallo, s’explique  sur le sujet sur site de l’instance.

« (…) La FIF a été saisie d’une lettre de confirmation de cette candidature, le 27 novembre. Elle a réagi favorablement, aussitôt. Ainsi, une lettre de parrainage accompagnée du curriculum vitae du candidat Anouma a été envoyée au Secrétariat Général de la CAF par les soins de la FIF. Si nous nous accordons sur le terme parrainage, en l’espèce,  c’est une caution morale que la FIF apporte à la candidature de M. Jacques Anouma. Et cette caution n’a de valeur légale que dans une période précise. Notamment, celle de l’ouverture des candidatures, fixée du 8 novembre au 9 décembre 2012(…) Nous sommes donc dans les délais puisque le 29 novembre, nous avons répondu favorablement et avons  envoyé la candidature de M. Jacques Anouma à la CAF par courrier express. »  


Sur le reproche d’avoir traîné le pas et de ne s’être décidé que sur pression, le président de la FIF déclare

« (…) Il n’y en a pas eu du tout. Et je ne comprends pas ce débat. Comment la FIF pouvait-elle s’autoriser à accorder un parrainage à une candidature, en dehors même de la période légale du dépôt des candidatures fixée du 8 novembre au 9 décembre par la CAF ? C’est une simple question de logique. C’est en toute responsabilité que le Comité Exécutif et moi-même avons décidé de donner le parrainage de la FIF à la candidature de M. Jacques Anouma. Une fois la décision prise, seules l’ouverture officielle des candidatures par la CAF et la confirmation de la candidature de M. Jacques ANOUMA, après le vote aux Seychelles, pouvaient nous permettre d’exprimer, dans les formes légales, le parrainage de la FIF. Et c’est ce qui vient d’être fait. Il n’y a donc  eu aucune pression. »

Lire aussi :

Jacques Anouma, Issa Hayatou : le duel aura bien lieu !!!

Le Libéria traduit la CAF auprès du TAS

Publié par Benoit DOSSEH pour Africa Top Sports

Benoit DOSSEH / ATS