Afrique Belfodil : l’Algérien a présenté ses excuses

Le jeune attaquant algérien de Parme, Ishak Belfodil, a réagi en adulte et en responsable. Selon le site officiel du club, l’Algerien a présenté ses excuses à son entraîneur Roberto Donadoni, à ses coéquipiers ainsi qu’à tous les responsables du club après avoir intimé à son banc de se taire après sa réduction du score sur penalty, contre la Lazio de Rome (1-2), en match comptant pour la 15e journée du championnat.
«Mon coéquipier Marchionni devait tirer le penalty, mais je tenais moi aussi à le tirer pour marquer, donc j’ai pris le ballon et j’ai frappé. Après, le geste que j’ai fait n’était pas adressé à quelqu’un en particulier. Hier, j’ai présenté mes excuses à l’entraîneur, à tout le personnel et maintenant au président. Ils ont tous dit que c’était un mauvais geste et je le savais», a déclaré Belfodil.
«Je saisis cette occasion pour présenter mes excuses aux fans qui étaient présents au stade et ceux qui ont regardé le match à la télévision. Ils ont expliqué que c’était un geste qui me fait mal aussi. Le coach m’a donné l’exemple de Zidane, qui a fait une grande carrière, mais tout le monde se souvient de son coup de tête en finale de la coupe du Monde 2006. J’ai vingt ans, je suis au début de ma carrière, donc je ne peux absolument pas me permettre certains gestes», a-t-il expliqué.
Il faut le dire, après son geste incontrôlé et tout à fait compréhensible lorsqu’on sait que l’ex-joueur de Lyon vit des moments difficiles depuis qu’il a annoncé son choix pour l’Algérie. Titulaire, il a été relégué au poste de remplaçant, malgré ses belles prestations en Serie A.

Lire aussi:

Beldofil : L’Algérien va être sanctionné par son club

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com