Antilles Euro 2012 Hand dames :Dancette, « Encore en vie »

La France joue son va-tout à l’Euro sur deux fronts ce jeudi. Les Bleues doivent en effet gagner la Serbie (qui joue également la qualification) et espérer que la Norvège (championne du monde, championne olympique et championne d’Europe en titre) fasse le job de son côté contre le Danemark. Déjà qualifiée pour les demi-finales, la Norvège peut lever le pied lors de ce match. Avant d’affronter le pays hôte de cet Euro, l’ailière droite française, Blandine Dancette, consciente des différents paramètres,demeure optimiste.
Méritez-vous d’aller en demi-finale ?
On a la chance d’être encore en vie, et il n’est pas question de penser à autre chose que de retrouver notre niveau de jeu, tous nos esprits, pour, au pire, finir sur une bonne note.
Je ne vais pas dire qu’on le mérite, mais la Norvège méritait-elle d’être championne olympique ? A Londres, nous avons réussi un tournoi remarquable avant de vivre une énorme déception en quart de finale face au Monténégro. Si l’on réalise ici un mauvais Championnat, mais que l’on retrouve nos sensations pour décrocher une médaille, ça s’équilibrera quelque peu…
Comment expliquer toutes vos difficultés en Serbie ?
On ne joue pas à notre niveau, c’est vrai, mais on peut encore retrouver notre jeu collectif. Le groupe vit bien et il est parfaitement capable de se ressaisir. La victoire sur la République Tchèque, même laborieuse, nous a fait du bien parce qu’elle nous a obligées à puiser au fond de nous-mêmes.


Comment imaginez-vous ce match face à la Serbie ?
Les Serbes jouent aussi gros que nous. Un succès les qualifierait automatiquement pour les demi-finales, ce qui resterait une performance énorme. Il va y avoir du public, une atmosphère incroyable, et je m’attends à un affrontement intense, indécis.

Dont le vainqueur sera… ?
Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir. On n’est pas maître de notre destin, mais on a très envie de jouer et gagner ce match-là. Et si par bonheur on accède aux demi-finales, je suis convaincue que l’on pourra y réussir quelque chose de bien…

 

Source L’Equipe

Publié par Benoit DOSSEH pour Africa Top Sports

Benoit DOSSEH / ATS