Antilles Handball D1 : « Ibou » et le PSG retrouvent Nantes

Capitaine et buteur du Paris Handball la saison dernière, Ibrahim Diaw, a vu sa position radicalement changée cette saison. « Par rapport à l’année dernière, c’est le jour et la nuit, confirme-t-il. J’ai l’impression d’être dans un autre club, en raison des résultats et des joueurs qui sont là».  Le Sénégalais est confiné à un rôle défensif dans le nouveau Paris (PSG handball), depuis la reprise du club par des Qataris. Et le club qui jouait le maintien la saison dernière caracole en tête du championnat français après 11 journées.

Aux côtés de Didier Dinart, qui a récupéré le brassard de capitaine, l’ancien joueur d’Istres progresse dans son nouveau rôle et essaye «d’apprendre au maximum».

La deuxième meilleure défense de la D1, accueille ce soir Nantes (meilleure défense) pour le compte de la 12ème journée. Les Nantais sont à ce jour les seuls à battre le PSG Handball, avec les Espagnols Jorge Maqueda et Alberto Entrerrios, ainsi que le revenant Seufyann Sayad. Trois hommes qui avaient fait mal au PSG (20 buts) en quarts de finale de la Coupe de la Ligue fin octobre (35-36, a.p.)

« On a revu les images du match», explique le joueur de 33 ans, qui espère être capable de «contenir» le « H », mais aussi de «se projeter vers l’avant». Car malgré son rôle défensif, Ibrahim Diaw est le 5ème meilleur buteur de l’histoire de la D1. Une performance qu’il doit  au coach nantais, Thierry Anti. «C’est Boro Golic qui m’a lancé en pro, mais c’est Thierry qui m’a fait confiance, qui m’a donné une place de titulaire. C’est quelqu’un de correct et de sympa».

Publié par Benoit DOSSEH pour Africa Top Sports

Benoit DOSSEH / ATS