Afrique France : La Ligue des droits de l’homme épingle la FFF

Certaines pratiques de la Fédération française de football en matière de transfert et d’attribution de licence aux joueurs étrangers sont dénoncées par la Ligue des droits de l’homme.

« Si la LDH critique la réglementation et la pratique administrative de la FFF, c’est parce que la démonstration est faite qu’elle invente des actes administratifs dans un sens défavorable aux personnes, qu’elle les différencie en fonction de leur origine supposée ou réelle » a déclaré l’organisation.

Pour l’ONG, la FFF a besoin d’une formation en droit. « La FFF refuse de délivrer des licences à des jeunes enfants au vu de leur nationalité, et cela porte un nom déplorable, cela s’appelle une discrimination, et aboutit, pour une entité sociale, à se donner le droit de créer son propre droit au mépris de la loi » s’indigne la LDH qui estime que la FFF applique de

« manière erroné », l’article 19 du règlement de la FIFA, relatif au statut et au transfert des joueurs et à la lutte contre le trafic des jeunes joueurs dans le monde.

Publié par Roger ADZAFO pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com