Basket-Ball NBA : La nuit de Noah

Joakim Noah a été le grand artisan de la victoire des Bulls de Chicago face à Boston dans la nuit du mardi 100-86.

« Jooks » a noirci sa feuille de stat avec un triple-double (11 points, 13 rebonds et 10 passes), auquel il faut ajouter 3 contres. Ce deuxième triple-double en carrière du Franco-Camerounais a été salué par les acteurs de ce classique de la NBA depuis quelques saisons. « Ses compétences sont uniques, dixit son coach, Tom Thibodeau. Il joue avec beaucoup d’énergie et fait que l’équipe tourne bien. » Auteur de dix passes pour la deuxième fois de sa carrière, le pivot impressionne ses coéquipiers. « Je l’adore, s’exclame Nate Robinson (18 points en sortie de banc). Lui et moi sommes un peu pareil au niveau de l’énergie. »  Et Carlos Boozer auteur d’un double-double (21 points, 12 rebopnds) de renchérir « C’est sûrement le meilleur intérieur passeur de la Ligue. Il est sous-estimé, alors qu’il joue dur et a une super vision de jeu ».

« J’ai toujours dit que j’étais un meneur-pivot de toute façon », rigole Joakim Noah. L’adversaire intime de Kevin Garnett a même eu droit aux éloges de coach de Boston, Doc Rivers « C’est un joueur formidable, un grand passeur, reconnaît le coach des Celtics. C’est un joueur avec un QI-basket très élevé. »

Dans cette nuit rien que pour lui, les fans ont put remarquer l’absence du flingue « C’était quelque chose d’amusant à la base, mais là, la situation ne l’est plus. On ne peut plus rire de ce genre de choses. Trop de gens meurent à cause des armes. On a vraiment un problème avec ça ici. C’est fou… Regardez cet été, la tuerie dans un cinéma, ça arrive tout le temps ! C’est du jamais vu. Chaque histoire est horrible. Ce truc avec les armes dans ce pays n’est pas une blague », explique le pivot, dans les colonnes du Suntimes. En raison de la tuerie de Newton, Noah à décider de stopper sa façon de célébrer ses paniers. A noter également le bon match  de Luol Deng (21 points à 11/12 au lancer).

 

Image de prévisualisation YouTube
Publié par Benoit DOSSEH pour Africa Top Sports

Benoit DOSSEH / ATS