Actu Togo/8 janvier 2010-8 janvier 2013 : Cabinda, trois ans déjà!

Le Togo est encore sous le choc. Il y a trois ans, la délégation de la sélection nationale en route pour la CAN 2010 en Angola se faisait attaquer par des rebelles dans l’Enclave de Cabinda, région séparatiste du pays. Bilan : deux morts, l’entraineur-adjoint Amélété Abalo et l’attaché de presse Stan Ocloo. Plusieurs blessés également dont le gardien de l’équipe Kodjovi Obilalé qui aujourd’hui porte toujours les séquelles de cette attaque.

Après l’attaque, le groupe emmené par Emmanuel Adebayor décide de continuer la compétition pour honorer la mémoire de ces morts. Mais le gouvernement togolais en décidera autrement. Il ordonne le rapatriement de toute l’équipe à Lomé. La suite, on la connait. Le Togo ne participe pas au tournoi et est plus tard sanctionné par la CAF pour ingérence politique. Cette sanction sera levée grâce à la FIFA.

Depuis, les enquêtes pour déterminer les responsables de cet acte ignoble restent encore au point mort. Seul un mandat d’arrêt international a été lancé contre Rodrigues Mingas, Secrétaire général du FLEC (Front de Libération de l’Enclave de Cabinda) qui a revendiqué l’attentat.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com