Actu CAN : Côte d’Ivoire-Togo, c’est aussi le match Drogba-Adebayor !

Le groupe D de la CAN 2013 ouvre son bal ce mardi avec  l’explication Côte d’ivoire-Togo, acte IV. Après la victoire ivoirienne lors de la première empoignade (3-0, 1984), le Togo s’est avéré par la suite difficile à manœuvrer (1-1, en 2000 et 0-0 en 2002).

Ce nouveau face à face entre les Eléphants et les Eperviers va se disputer à Rustenburg sous le coup de 15h Temps Universel. Et pour écrire l’histoire de ce match, les sélectionneurs des deux équipes (Sabri Lamouchi, Côte d’Ivoire et Didier Six, Togo) ont dans leurs effectifs des joueurs à même de faire la différence.

Les hommes qui pourront marquer de leur empreinte le 4ème Côte d’Ivoire- Togo en phase finale de la Coupe d’Afrique des nations de foot.
Didier Drogba (34 ans) : fatigué de perdre la CAN, comme il l’a souligné dans l’une des ses interventions, le capitaine des Eléphants de Côte d’ivoire symbolise la détermination de sa troupe. Capable de titrer le meilleur de ses coéquipiers comme il l’a fait avec Chelsea, Drogba demeure le danger n°1 d’une sélection ivoirienne qui ne manque pas d’arguments.
Yaya Touré (29 ans) : le double meilleur joueur africain fait partie des nombreux arguments des pachydermes ivoiriens. A même de déstabiliser n’importe qu’elle défense, le milieu de terrain de Manchester City peut gagner à lui tout seul un match. Il n’est cependant pas le seul dans cette sélection ivoirienne a pouvoir faire la différence. Une sélection qui devra se méfier de son égo avant même de rivaliser avec un Togo plus que jamais décider à franchir le premier tour de la CAN.
Emmanuel Adebayor  (28 ans): la star du foot togolaise a fait un come back dans le nid des Eperviers pour d’abord qualifier le Togo pour sa  8ème CAN et ensuite franchir enfin la phase de poules.  Fer de lance de l’attaque de Six, le longiligne capitaine des Eperviers a cette capacité d’évoluer sur tous les flancs de l’attaque.  Ses grandes enjambées causeront d’énormes soucis à la défense ivoirienne. Bon finisseur il peut se muer en passeur décisif.
Agassa Kossi (34 ans): comme le phénix, le dernier rempart de la sélection togolaise a trouvé une seconde jeunesse. Agassa rassure une défense. Parmi les meilleurs gardiens actuels de la Ligue1 française, le sociétaire de Reims à l’habitude de faire plus de la moitié du match (en termes de pourcentage). Comme la muraille de chine, le franchir ne sera pas chose aisée pour les Eléphants.

Publié par Benoit DOSSEH pour Africa Top Sports

Benoit DOSSEH / ATS