Afrique CAN : Le Togo, l’Algérie et l’Ethiopie mauvais perdants ? – Réactualisé-

Les arbitres ne sont pas à la fête en ce début de Can ! Ce matin, sur ce même blog, j’ai attribué un carton jaune à l’Ethiopie qui a réussi une grande performance hier en faisant match nul contre la Zambie (1-1) .

Mais la faute du gardien éthiopien Jemal Tassew qui a agressé l’ailier zambien Chisamba Lungu en dehors de sa surface m’a vraiment fait mal et m’a rappelé des mauvais souvenirs. Il a aussitôt été exclu. Et c’était mérité.  J’ai même mis un carton jaune au sélectionneur éthiopien Sewnet Bishaw qui trouve que son joueur ne méritait pas un carton rouge. ”Je ne pense pas que l’exclusion était méritée, c’est la raison pour laquelle nos supporters étaient en colère. Ils ne l’étaient pas contre leur équipe nationale, mais bien contre l’arbitre“.

Ce soir, je sors un deuxième carton jaune pour Didier Six. J’ai bien sûr assisté à la victoire de la Côte d’Ivoire contre le Togo par deux buts à 1. Je ne cesse de le dire, je suis pour mon pays natal ! Je veux cette victoire pour mon pote Didier Drogba !  Mais je félicite les Eperviers pour leur beau match. Oui, ils nous ont fait peur…  Mais je n’ai pas aimé la réaction du sélectionneur togolais, Didier Six. Il est  furax car il estime que but qui a été refusé au Togo par l’arbitre était valide ! – Il avait été marqué  de la tête par Nitombé- Bon c’est vrai, il aurait pu changer le cours du match.

Mais il y a un arbitre et il faut accepter sa décision. Je regrette qu’il ait quitté la conférence de presse d’après match en claquant la porte ! Didier en a vu d’autres, il doit mieux se maîtriser ! Il a eu des mots durs :  «Ce que j’ai envie de dire, je serais faux-cul. Je pense que mon équipe méritait mieux que ça. Il y a des règles du football qui n’ont pas été respectées dans le football. Bonsoir.» Je trouve aussi que l‘attaquant Jonathan Ayité a été gonflé de tacler son propre entraîneur au cours, Didier Six, donc,  au cours de cette même conférence de presse : « Il a procédé à des changements qui ne se sont pas avérés payants. C’est rabaissant de se tourner vers l’arbitrage, ce sont des faits de jeu. Même avec ça, on doit savoir préserver le résultat».

Au Togo, la défaite devient une affaire d’Etat ! Fofana Bakalawa, le ministre togolais des Sports a lui aussi déclaré publiquement que l’arbitre avait fait perdre les Eperviers : »Les Eperviers ont été découragés par le but refusé par l’arbitre. Je ne comprends pas pourquoi il a refusé ce but valable. C’est lui-même qui a sifflé avant que le corner soit tiré. C’est du n’importe quoi. Après les nôtres étaient démotivés« .

J’espère que les arbitres seront moins attaqués dans les prochains matches.

L’Ethiopie et le Togo sont-il des mauvais perdants ? Ils sont tous les deux passés à côté d’un exploit. Ca s’est sûr… Mais de là à tout faire porter sur le dos de l’arbitre…

Basile Boli. 22.1.2013

 

Réactualisé :

Jamais deux sans trois ! Ce soir, c’est Vahid Halilhodzic, le sélectionneur qui a été battu par la Tunisie qui s’attaque à l’arbitrage estimant avoir été lésé d’un pénalty !. » On a été un peu naïf par moments, pourquoi ne pas faire faute tout de suite quand il a dribblé ? Je ne comprends pas la décision de l’arbitrage sur la faute sur Feghouli : si ce n’est pas carton rouge et penalty, je ne connais rien au foot. Pour moi, c’est flagrant. Je ne dis pas que l’arbitrage est la cause de notre défaite, ma subjectivité me dit aussi que mon équipe ne mérite pas cette défaite. Il reste encore deux matches, l’espoir existe. L’autre espoir, c’est notre qualité de jeu. Je n’ai vu aucune autre équipe créer du jeu et des occasions comme nous, mais la réussite nous a manqué.» Oh non Vahid pas ce genre d’arguments !!!

 

Publié par Nicolas Coutain pour Africa Top Sports

Nicolas / ATS

2 Commentaires

  1. Juste invité Basile BOLI a la cohérence. Il est actuellement dans le rôle de l’avocat du diable. Face à un but refusé, ne trouve t- il pas que c’est tout à légitime d’émettre son avis surtout que les arguments ne sont pas claires. Il ne s’agit pas d’un carton rouge… Excusez – moi, mais Basile BOLI lui même n’a pas su l’expliqué. Si on te coupe le bras sans raison vas- tu te taire???

  2. TONY Marcel

    je crois que l’analyse de Basile BOLI sur le match RCI__ TOGO est maladroite de la part de ce grand joueur africain. OUI Basile là-dessus parle avec son cœur et non en tant que apprenti journaliste ou blogueur. Oui nous adulons tous BOLI au Togo mais qu’il fasse des analyses de grand technicien qu’il fut au lieu de caresser des arbitres fautifs dans le sens du poil. Je suis désolé.

Comments are closed.