Actu CAN 2013 : Le match du jour 2 Niger-Ghana – La technique à l’épreuve du physique

Et si la qualification héroïque du Cap-Vert donnait des idées au Mena.

Au bourreau du Ghana ce soir (17h GMT) à Port Elizabeth, le Niger, lanterne rouge du groupe B, ne part pas du tout avec la faveur des pronostics : « Nous sommes un petit pays de football et nous jouons contre un grand pays de football », reconnait Gernot Rohr, sélectionneur du Mena.

Mais, le Niger qui n’avait jamais obtenu de points hors de ses frontières, avait réussir à accrocher la RDC la journée précédente. Et l’équipe veut à présent glaner sa première victoire, même si en face l’adversaire se nomme, les Black Stars du Ghana, quart de finaliste du mondial 2010 : « Ils (les Black Stars) ont des joueurs expérimentés mais j’ai constaté une amélioration dans notre comportement lors de notre deuxième sortie face à la RD Congo », déclare Moussa Maazou, toujours en quête de son premier but.

Le Capitaine du Mena voudra changer cette donne. Et il pourra compter sur la détermination de sa défense pour contenir Assamoah Gyan et l’attaque ghanéenne.

« J’ai toujours promis à mon père que si je jouais contre le Ghana, je ferai tout pour gagner », dixit Dankwa Afful.

Né à Accra (Ghana), Dankwa a évolué sous les couleurs du Ghana aux côtés d’Harison Afful et André Ayew en 2009 avant d’opter pour le Niger.

Leader de la poule avec 4 points, le Ghana doit éviter la défaite au risque de compromettre  sa qualification.  Privé de Mubarak Wakaso pour cette affiche, James Kwesi Appiah s’attend à un match « plus difficile que contre la RDC et le Mali ». Et pour cause à la discipline tactique et technique ghanéenne, le Niger oppose une discipline tactique basée sur un jeu physique.

 

Publié par Benoit DOSSEH pour Africa Top Sports

Benoit DOSSEH / ATS