Actu Can 2013/Paul Put : « Le plus important était la qualification »

Le Burkina Faso renoue avec le second tour de la Can au terme d’un match d’un niveau moyen. Les Etalons ont tenu en échec les Chipolopolo de la Zambie (0-0).

Un nul blanc qui permet aux hommes de Paul Put de s’emparer de la première place du groupe C. Le sélectionneur des Etalons réussit le pari de qualifier le Burkina pour les matchs couperets, après l’épopée de 1998. Et c’est l’essentiel qu’il retient de ce match.
« C’est une victoire tactique. Je félicite mes joueurs, qui ont  bien joué disciplinés. On savait que la Zambie n’avait rien à perdre, on l’attendait à l’attaque. On a travaillé les deux derniers jours le milieu et la défense. (…) Au début on avait un plan, et après quelques minutes le plan est tombé à l’eau [suite à la sortie d’Alain Traoré sur blessure], il a fallu s’adapter. Ce n’était pas joli aujourd’hui, mais il fallait être réaliste. Le plus important était la qualification, on a tout fait pour, on n’a pas concédé beaucoup d’occasions non plus. Les Zambiens ont joué long et c’était une chance pour nous. C’est la plus grande réussite du Burkina parce que la dernière fois le Burkina était allé en demi-finale c’était à domicile (lors de la CAN 1998) … »

Publié par Benoit DOSSEH pour Africa Top Sports

Benoit DOSSEH / ATS