Actu CAN 2013 : Burkina Faso-Togo : Les Joueurs à suivre Burkina Faso-Togo

Le Togo et le Burkina Faso se donnent rendez-vous à 18 heures 30 minutes, temps universel à Nelspruit, pour le dernier quart de finale de la 29ème édition de la CAN. Les deux pays ont déjoué les pronostiques puisqu’ils étaient les outsiders de leur groupe respectif. Une chose est sure : l’équipe défaite a déjà réussi sa CAN.

Les Eperviers pourront compter comme d’habitude sur Emmanuel Adebayor Sheyi et Agassa Kossi, seul togolais dans le onze type du premier tour.

Dans le camp adverse, la blessure du meilleur buteur de la première phase de poule, Alain Traoré va bouleverser les plans de Paul Put. Le sélectionneur belge va surement miser sur le feu follet Jonathan Pitroipa.

Emmanuel Adebayor Sheyi sera la bête à battre au sein de la formation du Togo : « Le Togo a une équipe très forte physiquement, avec un joueur qui peut faire la différence à n’importe quel moment, Adebayor » a laissé entendre Paul Put. Le coach burkinabé cherchera à museler l’attaquant des Spurs qui n’a marqué qu’un seul but dans cette compétition. C’était contre l’Algérie.

Agassa Kossi, seul Togolais dans l’équipe type de la première phase, a confirmé sa forme affichée en Ligue 1 de France où il est l’un des meilleurs gardiens. Didier Six peut le remercier car c’est grâce à ses arrêts décisifs surtout dans le temps additionnel contre la Tunisie que le Togo s’est qualifié pour sa première fois pour les quarts de finale d’une CAN. Tout le public togolais  attend de lui une grande performance pour voir son équipe en demi-finale !

Leader devant le Nigeria et la Zambie dans le groupe C, Le Burkina Faso est en pleine confiance pour battre le Togo, deuxième du groupe qualifié de mort. Paul Put crois avoir des armes nécessaires pour rééditer l’exploit de la CAN 98 : « Je crois que j’ai aussi une grande équipe, j’ai vu que l’ambiance est là. »

Jonathan Pitroipa, fin technicien et fin dribbleur, va poser d’énormes difficultés face aux couloirs de la sélection du Togo qui sont jugés depuis le début de la compétition comme les secteurs faibles. Le danger viendra du joueur de Rennes. Sa complicité avec Alain va manquer, mais il aura d’autres  joueurs comme Dagano et Bancé qui vont essayer de monter leur niveau de jeu pour battre les Eperviers.

Bancé a la lourde responsabilité d’effacer l’image d’Alain Traoré dans cette  confrontation contre le Togo. C’est ce que pense Paul Put : « Alain est un joueur important, on connaît ses qualités notamment sur les coups francs et corners mais on a assez de qualité pour le remplacer ».

L’attaquant des Etalons doit être adroit pour inquiéter Agassa Kossi.

 

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com