Actu Can, l’analyse de Basile Boli : aucun rescapé du groupe de la mort !

Le groupe D avait été baptisé celui du groupe de la mort ! Il était composé de l’Algérie, de la Tunisie, de la Côte d’Ivoire et du Togo. Aucun de ces quatre pays ne disputera la finale, même une demi finale ! Une vraie claque !

Pire, la crise couve dans chacun de ces pays ! Même au Togo qui a sans doute réalisé le plus beau parcours de ce groupe ! Il s’est qualifié pour la première fois de son histoire en quarts de finale, mais il s’est incliné hier contre le Burkina Faso. Rien à dire, si ce n’est qu’Emmanuel Adebayor a allumé ce lundi un incendie. Il pense que son pays aurait pu aller plus loin, si Didier Six avait fait de meilleurs choix. Ce dernier lui a demandé de commencer à balayer devant sa porte. Ambiance…

Ambiance toute aussi tendue en Tunisie, ou le retour samedi de Sami Trabelsi, l’entraîneur, et de son groupe a été très chaud. Ce beau monde a été chahuté  à l’aéroport de Tunis Carthage. La police a dû intervenir ! Seul joueur épargné par la bronca, l’international tunisien Wissem Ben Yahia. Il n’a pourtant pas joué une seule minute et c’est bien ce que reproche aujourd’hui les fans de la sélection tunisienne à Sami Trabelsi. Ce dernier s’est entêté à ne pas le faire jouer. Les tunisiens attendant la démission de Sami Trabelsi…

Vahid Halilhodzic, le sélectionneur de l’Algérie, a pris lui aussi une belle claque. Son équipe n’a même pas franchi le cap du premier tout comme la Tunisie. Il a parlé de honte. Mais il veut encore croire à son groupe qu’il veut qualifier pour le Mondial de 2014. Il s’accroche donc à son poste. » Avec tout ce qui s’est passé pendant cette CAN, je ne sais pas si mon cœur va le supporter. Etre sélectionneur de l’Algérie n’est pas une tâche facile parce que les ambitions sont démesurées et infondées. Dans ce pays, les gens adorent le football et c’est parfois difficile d’expliquer qu’il y a une meilleure équipe en face de la nôtre. C’est même impossible ! Et de temps en temps, c’est fatiguant.  Je  vais prendre quelques jours voire quelques semaines de réflexion. Il peut se passer beaucoup de choses ».

Reste la Côte d’Ivoire… Allez, je ne m’en remets toujours pas ! Comment peut-elle perdre ce match contre le Nigéria, certes brillant mais moins fort que ce groupe de légende. Elle devait gagner cette CAN, prendre sa revanche sur la Zambie, perdre aux pénos, c’est toujours rageant. Elle avait tout pour gagner. Ils ne l’ont pas fait. L’équipe est-elle finie ? Je le pense. Je sais que le débat fait rage. Patrick Mboma  a déclaré : “C’est la fin d’une génération. En dehors du résultat et du fait qu’on ait dit que c’était leur dernière chance, c’était l’équipe la plus vieille en Afrique du sud. C’est une formation qui a eu du mal à enchaîner les matchs. On savait que Drogba avait un problème de rythme. Il a été très en dessous de ce que l’on pouvait attendre de lui. On a vu un joueur comme Yaya Touré qui n’a pas réussi à peser. Seul Zokora a été à la hauteur. C’est bien trop peu pour une Nation qui faisait partie des favoris”.Salomon Kalou, lui veut encore croire à ce groupe : “Il y a toujours de l’espoir. Notre équipe n’est pas encore morte. Nous avons des ressources et nous allons rebondir. En 2015 au Maroc, nous serons encore présents… Contre le Togo et contre la Tunisie, nous avons montré que l’on se battait les uns pour les autres. L’esprit de groupe était là, et il ne faut pas tout remettre en cause sur ce match perdu contre le Nigeria.” Il est optimiste, je le suis moins. J’ai toujours trouvé que Sami Lamouchi était un joueur d’exception, mais pour sa première Can, il a manqué d’expérience. Cet échec est aussi le sien. Lui aussi s’accroche pourtant : “On n’avait qu’un objectif, c’était gagner cette CAN. Pour certains d’entre nous, c’était peut-être une dernière chance. On n’y est pas parvenu, c’est forcément une déception, vous imaginez dans quel état peuvent être les joueurs. (…) Dois je démissionner ? C’est ma première défaite en dix matches, elle tombe très mal. J’ai le sentiment d’avoir fait mon travail. On n’a pas connu le résultat que nous souhaitions, mais perdre faire partie du métier. Concernant une démission, je n’y pense même pas, il hors de question que je me résigne après six mois, en sachant le travail fait, qui certes n’a pas été suffisant pour gagner cette CAN. »

Ce groupe D a été celui de la mort.

Mais chacun de ces pays doit vite se relever pour se qualifier pour le Brésil…

Publié par Nicolas Coutain pour Africa Top Sports

Nicolas / ATS

Un commentaire

  1. Mboma a peche sur ses analyses sur yaya: je crois qu’Il a bien pesé durant kes 2matches de poule. Le matche contre le Nigeria ne lui a pas sourit car je voyais un probleme de leadership entre lui et drogba affichE sur les coups de pieds arretes et sur qlq gestes… Quant a basile, il faut savoir qie c est pas seulement les stars qui fint une equipe gagnante mais les 90min sur le terrain…

Comments are closed.