Afrique Ligue 1/Souleymane Diawara : « Ne pas laisser échapper le PSG »

Blessé gravement à la 6ème minute du match à Nice en mars 2012, Souleymane Diawara est écarté des terrains pour une très longue période suite à une rupture des ligaments du genou. Un coup dur pour un joueur de 33 ans.

Après 7 mois de soins, rééducation et travail physique, le Lion de la Terenga réintègre le groupe de l’OM. Remonté comme une pendule, mais pas à 100%, le Sénégalais n’a pas hésité à pousser un coup de gueule après la défaite de l’OM face à Nancy.
Le stoppeur olympien  est revenu  sur cette défaite et la situation actuelle du club phocéen.
« Après une défaite, on n’a pas toujours bonne mine. En plus, on avait la chance de pouvoir recoller les Lyonnais et mettre le quatrième à sept points. »

« On calcule peut-être un peu trop puisqu’on avait vu les résultats avant. Il fallait gagner pour rejoindre le deuxième et ne pas laisser échapper le PSG. Il faut faire abstraction de tout ça. Il faut se concentrer sur notre jeu afin de prendre un maximum de points. »

« Alo’o Efoulou et Bakar nous ont perturbés par leurs courses et leurs appels croisés. Ils ont de la qualité et ont posé des problèmes à certaines équipes. Tout ce qu’ils ont tenté, ils l’ont réussi. Il faut leur tirer un coup de chapeau. »

« Il n’y a pas d’explication. On les travaille à l’entraînement. Il faut vite trouver ses solutions pour arrêter cette hémorragie. Il y a un manque de concentration mais sur le but contre Nancy, le corner est bien tiré et André Ayew n’a pas pu la sortir. Sur les autres buts pris sur coups de pied arrêtés, on manque de concentration. »


« On regarde devant. Il faut éviter de regarder en bas. Il y a une expression d’un alpiniste qui disait : « Pour monter plus haut, il ne faut pas regarder en bas ». C’est pareil pour nous, pour rester en haut, il ne faut pas regarder derrière. En regardant derrière, on se met une pression supplémentaire en se disant que si on ne gagne pas, ils vont nous rejoindre. Là, on se dit qu’il faut gagner pour rattraper ceux qui sont devant. On peut rejoindre Lyon et Paris, j’espère qu’on le fera. »

Lire aussi:
Ligue 1/Souleymane Diawara : « Il faut que chacun balaie devant sa porte »

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com