Antilles Basket-Ball : Le Guadeloupéen Thierry Rupert a rendu l’âme

Thierry Rupert n’est plus. Plongé dans le coma depuis 9 juillet dernier, suite à un œdème pulmonaire survenu à l’entraînement avec la JDA dijon, le Guadeloupéen vient de rendre l’âme.

Neuf mois après son accident cardiaque (mai), l’ancien international français (35 sélections pour 134 points de 2001 à 2003) est décédé ce dimanche à l’hôpital du Mans à l’âge de 35 ans.

L’ailier fort  de 2,02m a démarré sa carrière en Pro B au sein de Poissy-Chatou (1994-1997). Il a par la suite évolué avec de prestigieuses formations de Pro A. Notamment  Antibes (1997-1999), Limoges (1999-2000) avec laquelle il réalise un triplet en 2000 (Championnat de France, Coupe de France puis Coupe Kourac [Coupe européenne de des clubs]).

Il rejoint Paris BR pour trois saisons (200-2003). Après un passage d’une saison à Strasbourg IG (2003-2004), il monnaie son talent à Pau-Orthez (2004-2008) avec lequel il remporte la Coupe de France en 2007. De 2008 à 2009, c’est Chalon qui s’attache ses services. Il a également porté les couleurs du Mans (2009-2011). Après quelques mois à Rouen, il s’engage à Dijon (déc. 2011-).

Avec l’équipe de France, il a disputé l’Euro 2003 (Ndrl, les Bleus ont été éliminés en quart de finale par la Lituanie, vainqueur du championnat).

Son décès laisse un vide dans la famille du basket français. Ali Traoré a ainsi réagit sur son compte twitter  « Thierry est parti…Repose en paix mon ami. On va soutenir ta famille, ça tu peux en être sur. On se reverra la haut. »

L’ailier de Portland et des Bleus, Nicolas Batum a est aussi allé de son hommage et a tweeté sur son compte «RIP Thierry Rupert, toutes mes pensées et condoléances vont à sa femme, ses 2 enfants et tout ses proches.Pensez tous fort a lui, a eux svp!»

Il faut dire qu’avant cette disparition, les amis de Thierry Rupert avait organisé un match de solidarité pour lui venir en aide à sa famille.

La rédaction d’Africa Top Sports adresse ses plus sincères condoléances aux proches de Thierry Rupert.

Publié par Benoit DOSSEH pour Africa Top Sports

Benoit DOSSEH / ATS