Afrique Nabil Maaloul : « Je partirai si on ne se qualifie pas pour la Coupe du Monde 2014… »

Le nouvel entraineur des Aigles de Carthage est un homme exigeant. Envers lui-même d’abord et envers ses joueurs. La preuve à travers ces propos dans une interview accordée à Jeune Afrique. Extraits.

« J’ai signé un contrat de deux ans. Mais je partirai si on ne se qualifie pas pour la Coupe du Monde 2014… »

Les grands axes de son travail

« Je vais rencontrer les joueurs, les contacter, aller en voir à l’étranger. D’après ce que je sais, l’ambiance n’était pas très bonne au sein du groupe. Il y a avait beaucoup d’indiscipline. C’est un problème tunisien, mais je peux vous garantir que je vais faire en sorte que la discipline règne. En Afrique du Sud, cela ne s’est pas bien passé, l’équipe n’a pas bien joué. Il faut bouger les choses, secouer les habitudes… »

« Je n’ai pas le temps, ni la volonté de tout changer. Mais je vais essayer de convaincre Karim Haggui de revenir en sélection [le défenseur d’Hanovre, ex capitaine des Aigles, avait annoncé sa retraite internationale après la CAN 2012, NDLR]. Je vais aussi parler avec Yassine Ikari (Sochaux)… »

« Il y a aussi le cas de Saphir Taïder (Bologne). Il est né en France [il a joué pour les Bleus dans les catégories de jeunes, NDLR], il peut jouer soit pour elle, soit pour l’Algérie car sa mère est algérienne, soit pour la Tunisie, le pays d’origine de son père. Son frère Nabil est international tunisien. J’ai bon espoir de le convaincre. Et je vais également constituer d’ici à la fin de la semaine mon staff technique ».

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com