Allemagne Retrait de la lutte des JO : Le président de la fédération bulgare rend sa médaille d’or au CIO en protestation

Tous les moyens sont bons pour faire fléchir le Comité international olympique. Alors que l’instance de l’olympisme pense à un retrait de la lutte du programme des olympiades, la mobilisation est de plus en plus forte. Et voici un geste qui va faire parler et réfléchir.

En signe de protestation, le président de la fédération bulgare de lutte Valentin Yordanov a renvoyé sa médaille d’or olympique des JO de 1996 au CIO. « En signe de contestation, je rends ma médaille d’or gagnée aux JO d’Atlanta en 1996 au CIO à Lausanne », peut-on lire dans le courrier qu’il a dressé au président de l’instance, Jacques Rogge. « Par cet acte, je tiens à exprimer ma solidarité aux millions d’athlètes et fans de notre sport que vous condamnez », a ajouté le septuple champion du monde de lutte.

Outre Valentin Yordanov, Armen Nazarian, entraineur national de la Bulgarie, envisage une grève de la faim pour protester contre cette décision du CIO. Quelques jours après la réunion de sentence du CIO, le président de la fédération internationale de lutte Raphaël Martinetti a également démissionné. La mobilisation s’amplifie.

Lire aussi

La lutte doit rester un sport olympique, la pétition d’Africatopsports.com soutenue par Basile Boli

Bixente Lizarazu veut voir la lutte aux JO

Squash ou Lutte: Quel sport aux JO?

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com