Afrique Afrique du Sud : Pistorius à l’entrainement ? Faux !

Oscar Pistorius, libéré sous caution après avoir été accusé de meurtre de sa petite amie, Reeva Steenkamp a informé qu’il allait débuter ce lundi ses séances d’entrainement.

Une information démentie rapidement par un porte-parole olympique du champion handisport sud-africain : « Absolument pas » a laissé entendre Janine porte-parole avant de poursuivre «Pistorius est actuellement en deuil et il n’a pas actuellement l’idée sur le sport ».

Selon les contraintes, l’athlète ne pourrait sortir de l’Afrique du Sud avant sa prochaine comparaison devant la justice : « C’est son souhait de continuer à pratiquer » a lâché James Smalberger, commissaire en chef adjoint du département des services correctionnels.

En effet, cette question relative à l’entrainement de l’athlète a été soulevée pour connaitre les mouvements de Pistorius. Sur cette question, son entraineur, Ampie Louw avait refusé de donner le programme des séances d’entrainement de l’athlète.

Ce dernier avait souhaité reprendre le travail avec lui, mais il a toute de suite renoncé du moment où Pistorius avait « Le cœur brisé » avait-il souligné.

Libéré sous caution vendredi, Pistorius se trouve dans la maison de son oncle, Arnold, à Waterkloof à Prétoria. Il risquera la prison à vie s’il est reconnu coupable. Il a été accusé d’avoir prémédité le meurtre de Steenkamp dans les premières heures de la Saint Valentin.

Selon le procureur, le couple avait eu des discussions et que Pistorius avait pris sa femme comme un intrus et lui a tiré dessus accidentellement.

Lire aussi :

Afrique du Sud : Encore un Pistorius en conflit avec la loi !

Afrique du Sud : Les Pistorius victimes de hacking ?

 

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com