Afrique Ligue 1 de football de Guinée : Le coach du vice-champion évincé

L’Atletico de Coléah, club vice-champion de football de Guinée,  subit une descente aux enferts.
Conséquence, les collaborateurs du propriétaire du club, le français Jean Jacques Grenier, ont décidé de limoger leur entraineur, Loucény Camara « Mourinho » pour, disent-ils, insuffisance de résultats, alors que son contrat devait expirer dans deux ans, a-t-on appris lundi des sources autorisées jointes au téléphone.
Interrogé, Loucény Camara Mourinho confirme : « Effectivement, on m’a débarqué aujourd’hui à cause de la défaite concédée samedi face à l’AS Kaloum en huitième journée de la Ligue 1. Ils me l’ont notifié verbalement au terme de la réunion des dirigeants du club. Je pense que l’effet sera suivi d’une lettre de remerciement », a-t-il expliqué.
Effectivement, le vice-champion en titre a perdu samedi devant son rival à Conakry par 1 but à 0. Le coup d’envoi du match avait même été donné par la star camerounaise, Samuel Eto’o Fils, en visite de 48 heures à Conakry pour investir dans le sport à la base.
Poursuivant, l’ancien entraineur de l’Ashanti Golden Boy’s de Siguiri, autre club de la Ligue 1, dit que des efforts ont été menés pour le maintenir jusqu’au terme des matches allers de la Ligue 1, en vain : « La séparation sera à l’amiable », a-t-il rassuré au téléphone.
Les performances de l’Atletico commençaient à agacer les supporteurs. Pour preuve, en huit journées de la Ligue 1, le club se retrouve dixième avec seulement cinq points sur un total de douze clubs en lice pour une victoire, deux nuls et cinq défaites.
Or, à la veille de l’ouverture de la nouvelle saison sportive, le secrétaire général de l’Atletico, Ibrahima Sory Touré, avait annoncé des profondes réformes pour relancer son club.
Le 15 octobre dernier, par exemple, Jean Jacques Grenier a fait signer Mourinho, finaliste malheureux de la dernière Coupe nationale de football, un contrat de deux saisons pour un montant de 4 millions de francs guinéens nets par mois, soit 400 cent mille CFA.
Mourinho avait la lourde tâche de faire mieux que ses prédécesseurs, Koly Koivogui, Mohamed Sylla Léandro, Kanfory Lappé Bangoura et Téophile Bola, en remportant un titre majeur, Championnat ou Coupe nationale, qu’il caresse depuis son baptême du feu en 2003.
L’an passé, il a perdu de justesse le trophée face à son rival Horoya AC par seulement deux points.
Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports