Afrique Foot Burkina Faso : l’équipe nationale en crise après la finale !

Quelle histoire ! La sélection du Burkina Faso après une Can 2013 exceptionnelle – défaite un but à Zéro contre le Nigéria- traverse une grave crise . Comme Africa Top Sports.com l’a rapporté cette semaine, Sidi Napon n’est plus l’entraineur adjoint de l’équipe nationale du Burkina. Gualbert Kaboré aussi n’en est plus le manager général. Ils ont été remerciés le 27 février 2013 à Ouagadougou comme l’a confirmé le président de la Fédération burkinabè de football (FBF), Sita Sangaré.

Sita Sangaré est revenu sur les tensions entre  l’entraineur principal, le belge, Paul Put et son adjoint : « Il n’était plus un secret pour personne que le torchon brulait entre les deux entraineurs. Nous avons même dû travailler dur afin que l’équipe puisse aller dans un climat apaisé à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) en Afrique du sud. Cette situation ne peut pas durer éternellement ».

L’entraineur adjoint s’est vu confier les rênes de l’équipe nationale junior. « Sidi Napon, qui est actuellement en France, s’occupera désormais des Etalons juniors »

Le président a aussi évoqué le cas Gualbert Kaboré, qui était le manager général des Etalons : « Lorsque nous partions à la présidence du Faso pour rencontrer le chef de l’Etat, je voulais passer un message aux joueurs. Pour cela, j’avais besoin de m’adresser au manager général de l’équipe. Mais à ma grande surprise j’ai appris qu’il n’était pas venu. Je me suis donc renseigné et c’est là que j’ai appris qu’il se plaignait parce qu’on a décoré les joueurs sans le prendre en compte (…) Le Burkinabè est de nature humble et nous ne pouvons pas tolérer certains comportements ».

Malgré cette crise, le président de la Fédération rappelle l’enjeu à venir de Paul Put : « L’entraineur nous a fait la surprise en amenant l’équipe en finale de la CAN et nous souhaitons qu’il nous amène aussi au mondial pour la première fois de notre histoire »

Publié par Nicolas Coutain pour Africa Top Sports

Nicolas / ATS