Afrique RD Congo : Brouille dans le championnat de foot, la CAF met en garde pour des interférences politiques !

La CAF (Confédération africaine de football) a demandé au gouvernement congolais d’arrêter son interférence dans les affaire de la Ligue de football. Dans un courrier, Hicham El Amrani, secrétaire général de l’instance continentale, demande au premier ministre congolais Augustin Ponyo de laisser la FECOFA (Fédération congolaise de football) organiser le championnat sans d’autres interventions politiques.

Le championnat dernier s’est terminé en queue de poisson avec une brouille entre le club de TP Mazembe et le ministre des Sports Banza Mukalayi. Ce dernier voulait que les clubs du championnat jouent leurs matchs dan les stades appartenant au gouvernement. Une décision rejetée par le TP Mazembe qui dispose d’un stade de 18 000 places à Lubumbashi. Lors de la dernière journée, Vita Club qui devait affronter Mazembe est allé au stade municipal de Lubumbashi alors que Mazembe attendait à Kamlondo. Vita a considéré avoir battu les Corbeaux sur tapis vert, ce qui a provoqué des remous à la fin de la saison.

La LIGAFOOT qui doit régler les litiges avant le début de la nouvelle saison n’est pas très bien structurée. La crise a déjà balayé un bureau d’où l’instauration d’un comité intérimaire. Pour la CAF, il s’agit de laisser les sportifs régler leurs problèmes. De possibles sanctions sont à prévoir an cas de non respect.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com