Afrique Algérie / Boudebouz : « Je suis motivé pour aider mon club »

L’Algérien Ryad Boudebouz ne cesse de réussir une performance de premier ordre ces derniers jours.

Après les départs de Marvin Martin et de Modibo Maïga, l’international algérien de Sochaux, a vite été montré du doigt pour devenir le leader offensif du 11 doubiste.

Malgré son engouement et sa volonté de continuer à jouer à cent pour cent, le milieu de terrain n’a pas été titularisé par Vahid Halilhodzic lors des deux premiers matchs à la CAN 2013. L’attaquant des Verts ne se lasse pas de travailler pour reconquérir la confiance du coach des Fennecs.
Dans un entretien accordé au journal Le courrier de l’Atlas, Boudebouz est revenu sur sa participation à la CAN 2013, le travail effectué par le sélectionneur de l’Algérie et sa situation au FC Sochaux.

 

« Je suis motivé pour aider mon club, tout simplement. Je veux être décisif, plus efficace. Je voulais aussi montrer que de ne pas m’avoir fait jouer à la CAN était une erreur. »

 

« Le coach fait des choix, je les respecte, mais j’avoue que je ne comprends pas. Ce qui m’a le plus étonné n’est pas d’avoir été remplaçant, mais qu’on ne m’ait pas fait rentrer en jeu lors des matchs où on ne parvenait pas à faire la différence. J’ai été déçu. Enfin, il ne faut rien lâcher, continuer à travailler. De belles échéances nous attendent en équipe nationale, avec les éliminatoires pour la Coupe du Monde, entre autres. »
« Pendant la CAN, on n’a pas échangé avec le coach. De toute façon, un coach et un joueur ne sont pas là pour être des amis. Moi je me comporte en professionnel. A l’entraînement je donnais tout. Quant à Marcoussis, je ne sais pas du tout. C’est peut-être encore dans un coin de sa tête. Plus simplement, le coach pense sans doute qu’il y a meilleur que moi. »
« Je connais le coach. Il ne te lancera jamais de fleurs. Mais de toute façon, je sais que je dois travailler la régularité. Je sais que je peux encore m’améliorer, notamment en termes d’efficacité: marquer et faire marquer davantage. »

 

« On sait tous que coach Vahid est très à cheval sur la discipline. Aujourd’hui, on développe un beau jeu, on domine, on s’appuie sur une grosse possession de balle. On a une bonne équipe, le coach fait un bon travail. Après, c’est aussi à nous les joueurs d’être plus efficace, quand on a des occasions. »

 

Lire aussi:

Algérie/ Ryad Boudebouz : “On doit acquérir une certaine rigueur défensive”

CAN Algérie : le bilan de Ryad Boudebouz. “On est jeunes !”

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com